Définitions

 

definitionvalliue

Au sens propre, la musique électronique est un genre musical qui se joue à l’aide de matériel musical électronique,  souvent avec des plages musicales préenregistrées, puis mixées. Cependant, le terme reste ambigü. Quel type de musique en fait partie ? Où sont exactement les frontières de la musique électronique (vous aurez remarqué le lien avec notre devise…) ?

C’est pourquoi nous avons posé la question à chaque DJ que nous avons interviewé ! Alors qu’ils ne produisent pas tous le même style musical, il nous a semblé intéressant en leur posant une question commune. Dubstep, EDM, Hardcore, Techno, Trance… Voici ce qu’ils nous ont répondu :

 

« Quelle est ta définition de la musique électronique ? »

Aalson (Melodic Techno) : « Pour moi, ce serait l’instrument de la liberté. D’abord un instrument parce que contrairement à ce que certaines personnes peuvent penser oui c’est un instrument à part entière qui va regrouper plusieurs instruments, plusieurs techniques. […] , c’est  la liberté musicale. Aujourd’hui, avec un ordinateur, avec les softwares qui sont utilisés, on peut faire tout et n’importe quoi. On peut vraiment retranscrire les envies qu’on a et les volontés à travers ces outils-là. La seconde liberté, c’est une liberté un peu plus sociale je dirais dans le sens où les outils de musique électronique sont disponibles pour tout le monde… » Interview ici >>

Arias (Electro House) : « La liberté et l’amateurisme dans le bon sens du terme. L’innocence qui permet de faire des choses que personne n’attend. »

Autograf (Deep-House) : « C’est une musique qui repousse les limites de ce qui est considéré comme la norme. » Interview ici >>

Boris Brejcha (High-Tech Minimal) :« Tout ce qui n’est pas acoustique est électronique. Je veux dire que je n’ai jamais réfléchi à une quelconque définition. Y a t-il une définition ? » Interview ici >>

Broxart (Minimal Progressive) : « C’est la musique qui est conçue par des machines. C’est cette relation que je trouve vraiment cool, parce que les machines sont quelque chose d’hyper froid au premier abord et qui ne peut pas procurer d’émotion. Du coup, je trouve ça intéressant que pour la musique électronique, des machines peuvent procurer des émotions. » Interview ici >>

Centineo (Progressive House) : « Hmm, notre définition de la musique électronique est : l’avenir. » Interview ici >>

Comah (Minimal Progressive) : « C’est dur à expliquer quand même ! C’est une musique à laquelle les producteurs peuvent donner des sentiments, faire ressentir quelque chose à son public. » Interview ici >>

Darktek (Hardtek) : « Elle se résume à pouvoir transmettre des émotions par des sons et des mélodies, et partager ça au plus grand nombre. Pas de règle (ou peu) , pas de limite, on peut exprimer ce que l’on veut ! Moi je fais MON truc, qui forcement ne plaît pas à tout le monde, ce qui est normal, mais ça a toujours été et restera ma ligne de conduite. » Interview ici >>

Dimmi (Deep House) :  « Ma définition, en tout cas ce que je recherche à faire avec la musique électronique, c’est d’utiliser des instruments électroniques, que ce soit le synthé ou même au niveau des batteries, que ce soit des drums très électroniques. J’aime bien cette idée que ce soit à la frontière entre l’électronique et l’organique. J’aime cette idée de mixer les deux, que ce soit de la musique électronique mais un peu plus naturelle en fait. C’est une musique où pour moi finalement  il y a le plus d’énergie. J’aime également quand elles sont longues, qu’elles prennent le temps de se développer comme une histoire en fait et puis c’est le genre de musique pour les soirées. » Interview ici >>

DJ Furax (Jumpstyle) : « Il n’y a pas vraiment de définition… Pour moi c’est plus un état d’esprit, un ensemble de choses qui fait qu’on aime cette musique électronique aux multiples facettes ! J’en suis amoureux depuis les années 1990… » Interview ici >>

Doctor P (Dubstep) : « C’est devenu un peu flou, mais je pense que la musique électronique est essentiellement la musique qui est produite avec des sons synthétiques, en opposition aux instruments du monde. Il y a tellement de liberté pour créer des sons différents. » Interview ici >>

Doubkore (Minimal Progressive) : « La musique électronique est une collection de sons artificiels qui sont, pour la plupart, produits par des synthétiseurs.  Il existe de nombreux sous-genres, qui peuvent aller de la House, Minimal, Dubstep à la Hi-Tech. » Interview ici >>

Etienne de Crécy (Electronica/French Touch) : « C’est tout simplement de la musique faite par ordinateur ».

Florian Picasso (Electro House) : « C’est la musique du présent et du futur. » Interview ici >>

FuntCase (Dubstep) : « C’est tout ce qui est fait sur un ordinateur, d’où le terme musique électronique ! » Interview ici >>

Gautier Fayolle (YouTube) : « C’est simplement la musique produite par ordinateur avec des instruments « non naturels ». Soit, à l’heure actuelle, une grande partie de la scène musicale. Je dirais, dans une mesure un peu plus subjective, que c’est aussi la recherche d’un son unique et la possibilité d’une personnalisation infinie en terme de création de sonorités. » Interview ici >>

Hugel (House) : « Je pense que c’est une musique qui permet d’amener les gens au plus loin par rapport à sa production. C’est à dire que la production de la musique électronique n’a rien à voir avec la production musicale générale qu’elle soit funk, disco, peu importe, la musique acoustique plus généralement. Je pense que la musique électronique peut emmener les gens plus loin parce qu’elle a un traitement électronique grâce à des outils pour la faire qui sont différents de l’acoustique, qui peuvent être plus profond notamment dans le bas, dans le sub. Cela permet de percer ta cage thoracique et de t’emmener plus loin quand tu la reçois en festival, avec le soundsystem. » Interview à venir

Joachim Garraud (Electro House) : « La musique électronique est la musique réalisée avec des instruments électroniques, pour être bref ! Les premiers instruments électroniques sont les premiers synthétiseurs Moog en 1954/55 si je dis pas de bêtise, ça date des débuts de la musique électronique avec des choses très expérimentales. Après, il y a eu des gens comme Jean-Michel Jarre, comme Kraftwerk.. Maintenant, c’est une famille, c’est à dire que tout le monde fait de la musique électronique ! Même quand tu enregistres une guitare acoustique sur un ordinateur, c’est de l’électronique. » Interview ici >> 

Joakim Molitor (Progressive House) : « Toute la musique est sur la création d’images et d’émotions. Si vous pouvez faire ressentir quelque chose quand vous écoutez une track, je pense que vous avez réussi. La musique électronique est juste la façon dont vous l’avez fait. Cependant, la chose la plus importante avec la musique est toujours le fait de faire bouger les gens et de créer une émotion. » Interview ici >>

John Dahlbäck (Progressive House) : « C’est une musique pour danser. » Interview ici >>

Kraddy (Dubstep) : « Je pense que la musique électronique regroupe de nombreux types de musique grâce aux progrès technologiques. De nos jours, la plupart des artistes travaillent dans le domaine numérique à un moment donné, lors de leur processus créatif. » Interview ici >>

Lewis Cancut (Electro/Techno) : « Cette musique, de differentes facons, est tres proche de la nature, parce que l’électricité est une force fondamentale de la nature. A l’inverse, par exemple du piano qui est un instrument tres artificiel. Cependant, la plupart des musiques, dont la mienne, devraient plutôt être référence comme une « Musique d’ordinateur ». Cela dépend toujours des électrons. » Interview ici >>

Lexer (Deep-House) : « La musique est là pour rendre les gens heureux. La musique électronique devrait plonger les gens dans leurs pensées ou dans d’autres mondes. Ils peuvent fermer les yeux et ainsi profiter, ressentir la musique. Music connecting people! » Interview ici >>

Lumberjack (Progressive House / Electro House) : « Pour nous, c’est un moyen de laisser place à notre créativité et de pouvoir se réunir afin de faire partager nos émotions ! » Interview ici >>

Max Parker (Progressive House) : « Une musique universelle qui regroupe énormément de styles et qui touche une grande partie des jeunes et moins jeunes aujourd’hui. Un style qui peut t’apporter plein d’émotions en différents morceaux et c’est ça qui me plait le plus. Un style qui s’impose de plus en plus dans l’univers musical. » Interview ici >>

Max Vangeli (Progressive House) : « Tout ce qui est basé synthé. » Interview ici >>

Meis (Psy-Trance) : « C’est toute ma vie… Donc juste une passion pour moi (sourire) »

Mosimann (Electro House) : « Pour moi c’est la vie. Que ce soit faire l’amour sur Sébastien Léger, que ce soit jumper sur « On Off » de Eric Prydz… Mais ça peut être des choses beaucoup moins personnelles ! Que ce soit rencontrer une fille sur le dancefloor sur « Domino », que ce soit se laisser aller sur un titre comme « Propaganda » de DJ Snake... C’est la vie mon gars ! C’est le plaisir, le partage, je peux pas te dire mieux ! »

Noize Suppressor (Hardcore) : « Tout simplement la musique la plus énergique ! Tabasser avec des kicks de 180 bpm, c’est la seule solution ».

Pakito (Dance) : « Cette question m’a posé pas mal de problèmes. Déjà, pour moi ça veut dire MAO puis si tu veux parler de construction, elle est inconcevable sans un gros drop. Si c’est pour savoir qui m’a inspiré : The DrillPinocchio et Jean-Michel Jarre. » Interview ici >>

RavenKis (Progressive House) : « C’est le lien qui unit passionnés, producteurs, clubbeurs et DJs. C’est un art et le moyen d’expression d’une génération moderne de musiciens. »

Rusty Hook (Trap) : » C’est une question super compliquée car la barrière entre musique électronique et acoustique est infime maintenant, les deux genres se rassemblent. Les gens qui font de la musique électronique utilisent beaucoup d’instruments acoustiques du coup il y a de moins en moins de musique que l’on peut qualifier de “juste” électronique. Ce qui est une bonne chose selon moi. » Interview à venir

Stadiumx (Progressive House) : « Aujourd’hui, on peut la définir comme un mode de vie, une passion et une musique qui rassemble les gens ».

Teho (Melodic Techno) : « C’est de la musique créée à partir d’instruments électroniques, comme les synthétiseurs, boites à rythme, et même sur ordinateur de nos jours. Mais pour moi, ça a un sens de liberté totale, c’est infini, on peut tout créer avec les instruments électroniques. » Interview ici >>

Thanos (Hardcore) : « Cest un genre musical regroupant tout type de musiques répétitives créées sur la base de sons majoritairement synthétiques. » Interview ici >>

Tha Trickaz (Dubstep/HipHop) : « Aujourd’hui c’est dur d’établir ce qui est électronique, car même nous on enregistre plein de choses, on utilise un peu de tout, mais au final ca reste de la musique électronique. Après, à partir du moment où la musique est centralisée sur un ordinateur, c’est électronique. Même si aujourd’hui il y a des groupes de Rock qui s’enregistrent de la même manière que les producteurs électro. Il n’y a plus vraiment de frontière là dessus. » Interview ici >>

Third Party (Progressive House) : « La musique électronique est une musique faite de manière électronique (rires), mais pour nous, il faut qu’il y ait une âme et qu’elle procure un sentiment à chacun. »

Tony Romera (House/Trap) : « C’est très large, c’est très dur d’y répondre. La musique électronique c’est de la musique faite par ordinateur et c’est une musique qui peut toucher au plus profond. Pourtant, ce ne sont que des ordinateurs, mais cela peut faire des trucs insensés sur le corps humain. » Interview ici >>

Tom York (House/Pop) : « Elle doit d’abord transmettre une émotion par sa mélodie, je ne suis pas fan des titres qui sont juste du « bruit ». Après, en terme de définition pure c’est assez large, je dirais que l’énergie est importante, la voix (s’il y en a une) doit être mélodieuse, après c’est un mélange de tout, mais ça doit transmettre quelque chose à la première écoute. » Interview ici >>

Trinix (Deep-House) :« On a une définition assez large de la musique en général. Pour résumer pour nous la musique électronique est celle qui se fait par ordinateur. » Interview à venir 

Vagus (Psy-Trance) : « C’est un son unique qui lie les gens à travers les vibrations et la danse tout en donnant un sens à votre vie. » Interview ici >>

Vandal (Raggatek) : « C’est la musique qui vous donne envie de danser ! Des gros beats et des basses conçues pour les soundsystem. La musique qui vous fait voyager et qui peut toucher de nombreuses personnes grâce à l’utilisation créative de fréquences. » Interview ici >>

Worakls (Melodic Techno) : « A la base, la musique électronique était un mouvement et un nouveau style musical. Aujourd’hui par contre, elle a tellement évolué que c’est souvent la base de la musique actuelle on va dire. » Interview ici >>

(Classement des DJs par ordre alphabétique)

Publicités