Interview : Eauxmar (EN + FR)

Seconde interview lors de notre venue à la Dancefair : nous avons eu la chance de rencontrer le jeune et talentueux Eauxmar. Jeune pousse du label STMPD Records de Martin Garrix, l’artiste se confie sur ses débuts, sa vision et ses futurs projets. Voici l’intégralité de ses propos :

Salut Eauxmar, peux-tu te présenter pour ceux qui ne te connaissent pas ?

Bonjour, je suis Eauxmar, j’ai 19 ans. Je suis un producteur, je fais de la musique électronique expérimentale. Je fais cela depuis environ 6 ou 7 ans. Cet été, je viens de passer de la musique commerciale à une musique plus expérimentale, plus crédible. Je suis signé chez STMPD RCRDS, le label de Martin Garrix. Ils sont vraiment ouverts à mon style de musique. Ah oui, et je suis hollandais au fait (rires).

C’est la question de base du site… Quelle est ta définition de la musique électronique ?

C’est un peu controversé, mais je pense que la musique électronique est tout ce qui est créé sur un ordinateur portable. Pour être honnête, si nous pensons que c’est juste de l’EDM par exemple, ce n’est pas correct. Tout ce qui est fabriqué avec un synthétiseur et construit sur un ordinateur portable, à partir de là, je pense que c’est électronique.

Overrated” vient tout juste de sortir ! Peux-tu nous en parler ?

Avec « Overrated« , je vois beaucoup d’images, comme la société dans laquelle nous vivons. Celle formée par les opinions des gens. Nous ne savons plus ce qu’est la beauté objective ou la beauté subjective. Nous écoutons simplement les autres pour déterminer ce que nous aimons.

Tu t’es fait connaître grâce à ton EP Tell Me sur STMPD Records. Quelle est l’histoire de ta rencontre avec ce label ?

Je ne me dirais pas « célèbre », je n’aime pas ce mot. L’idée principale de l’EP était d’essayer de créer une ambiance unique plutôt que d’essayer de ressembler à quelqu’un d’autre. Je voulais juste créer une vibe, une ambiance et créer des éléments musicaux autour de cette idée. C’est ce que j’ai fait. J’ai toujours ce rythme étrange en tête avec des synthés et des voix fades. J’ai essayé de rendre les synthétiseurs et les autres trucs super chaotiques et dramatiques. Sinon, si je les laisse comme ça, ce serait beaucoup trop chaotique. Alors, j’ai groupé tous les synthés et toutes les voix, puis transformé la partie chaotique en sidechain au battement du kick et de la batterie. C’est devenu comme une unité entière. Je l’appelle le chaos contrôlé. STMPD était très ouvert d’esprit pour mon style de musique, ce qui me surprend mais me rend également très heureux. De plus, tous les fans du label s’intéressent vraiment à ce type de son.

Pour l’instant, il n’y pas encore de vidéos de tes performances lives, Eauxmar en live, c’est plutôt dj set ou Instrumental live ?

Pour le moment, c’est un DJ Set, j’ai peu de concerts cet été. J’ai l’intention de faire un liveset l’année prochaine et j’y travaille déjà beaucoup. Je voulais le faire dès le début mais ça me paraissait un peu tôt. Si je veux le faire, je veux le faire correctement. Mais je veux aussi faire mes propres show que de mixer en festival. Ce sera certainement avec des drumpads et des synthétiseurs.

Dans ta communication, on ressent un peu de recul de ta part, voire même du second degré parfois ! Est-ce le cas ? Quel est l’impact cherché auprès de ta cible ?

J’aime beaucoup les mèmes. Avec mes amis, on s’en envoie tout le temps, constamment. C’est un peu fou (rires). Je regarde beaucoup de comédies aussi. Je pense qu’on ne devrait pas se prendre trop au sérieux et plutôt voir tout ce qui est positif. Je pense que faire ces blagues aide vraiment et je vois que les gens aiment beaucoup rire, c’est pourquoi je le fais aussi.

Avec seulement quelques tracks à ton actif, beaucoup (dont nous) te prédisent une belle carrière ! Être considéré comme un espoir de la musique, cela représente une pression positive ou c’est effrayant pour toi ?

Je ne suis pas vraiment concentré sur ce que je suis, mais plutôt sur le niveau auquel je suis dans la chaîne alimentaire des producteurs EDM. Etre considéré comme un espoir, je pense que cela peut être vraiment effrayant. Mais j’essaye de prendre du plaisir à faire de la musique et c’est la seule chose qui m’intéresse. Je ne le fais pas pour la gloire ou l’argent. Je le fais juste pour rendre les gens heureux avec ma musique.

Dans tes productions, on entend un mélange d’instruments électroniques et organiques. Prendre le meilleur de ces deux éléments, c’est le cocktail parfait pour réussir une production ?

J’ai vécu à Singapour pendant un moment. C’est un peu un pays utopique parce que tout est propre et que tout le monde est bien élevé. Il n’y a pas de criminel. C’est comme une ville mais il y a une jungle à côté. Cela se combine très bien. Cela m’a vraiment inspiré et j’ai commencé le mélange d’éléments organiques et urbains comme des synthés fades. Au final, cela me convient très bien. J’essaie de recréer dans mes morceaux ce sentiment que j’ai eu là-bas.

Cette combinaison électro-organique devient de plus en plus présente dans l’industrie musicale. Représente t-elle le futur de la musique électronique ?

Je pense que oui, parce que beaucoup de gens sont tournés vers l’avenir, mais veulent aussi avoir des choses nostalgiques, qui les renvoient à leur enfance. Dans les générations précédentes, les instruments organiques étaient tendances. Aujourd’hui, les gens veulent avoir des éléments futuristes mais aussi avoir l’impression d’écouter des sons organiques issus des groupes des années 60 ou 70.

Quels sont tes projets à venir ?

Je termine ma prochaine chanson, c’est terminé à 95%. J’ai tellement d’idées sur mon ordinateur portable que c’est complètement fou. J’ai juste besoin de choisir celle que j’aime le plus. Je n’ai pas de pré-réglage que j’utilise tout le temps. Je pars de zéro à chaque fois. Il peut donc être un peu difficile de tout finir à temps, mais j’aime bien travailler presque avant la date limite car cela me pousse à finir des choses, mais cela me tue à la fin (rires).

Merci d’avoir répondu à nos questions. Un dernier message à faire passer ?

Merci beaucoup ! J’adore savoir que vous aimez ma musique. Je vois que le type de sons que je fais est en train de devenir populaire en France, comme Petit Biscuit par exemple, qui est un artiste extraordinaire.

Peut-être une future collaboration ?

J’espère ! Mais le gars est super célèbre alors c’est un peu difficile. Je pense que nos styles sont similaires. Je veux faire beaucoup de concerts en France et en Belgique, j’aime beaucoup ces pays.


Hi Eauxmar ! Could you introduce yourself for those who might not heard about you ?

Hi I’m Eauxmar, I’m 19 years old. I’m a producer, I make experimental electronic kind of music. I’ve been doing this for about 6-7 years something like that and I’ve just made the switch this summer from commercial kind of music to a more credible experimental kind of stuff. I’m signed at STMPD RCRDS, the label of Martin Garrix. They’re really open-minded for my style of music. And I’m Dutch by the way.

This is the basic question of our website… What’s your definition of electronic music ?

This is a bit controversial but I think electronic music is just anything that’s made on a laptop. To be honest, if we only think that’s EDM for example that’s not correct. Anything that is made with synthetizer and built on a laptop from there I think it’s electronic.

Overrated” just got released ! Could you tell us more about it ?

I see a lot of pictures in « Overrated », like the society that we live in and it’s formed by people’s opinion. So we don’t know what is objective beauty anymore or subjective beauty. We just listen to other people for what we like. This track is just about whether we should embrace it or try to stay as objective as possible.

You got famous with your EP Tell Me out on STMPD RCRDS. What’s your story with that label ?

I wouldn’t call myself famous yet, I don’t like the word at all. The main idea of the EP was to try to create a vibe instead of trying to sound like someone else. I just wanted to set a vibe, set an ambience and make musical elements around that idea. That’s what I did, I’ve got that really weird kind of rythms with washy synths, washy vocals and I tried to make the synths and stuff super chaotic and dramatic. Otherwise if I’ve just let them like that it would be way too chaotic so what I did was to group all the synths and vocals and made the chaotic part and sidechain it all to the kick and the drums. So it would be like one whole unity. I call it Controlled Chaos. STMPD was really open-minded for my style of music, which surprises me but also made me really happy. All the fans of STMPD are really into it as well.

At the moment, there isn’t any videos of your live performances. Eauxmar live, is it a DJ Set or an instrumental one (with keyboards, etc) ?

At the moment it’s a DJ Set, I have few gigs this summer, it’s getting a lot actually. I’m planning to do a liveset next year and I’m already working on it a lot. I wanted to do a liveset but it felt a little bit early for me and if I want to do it, I want  to do it correctly. But I probably want to sell out shows myself rather than DJing on a festival. Probably with drumpads and synthetizers and stuff.

On your social media, we feel that you’re making fun of yourself ! What’s the impact that you are looking for ?

I like memes a lot, I’ve a bunch of friends and we’re sending memes all the time. It’s crazy that all our conversation is constant memes. I watch a lot of comedy stuff as well. I think you shouldn’t take yourself too serious and see everything that’s positive. I think that making those jokes really helps it and I see that people like it a lot too that’s why I do it as well.

With only few tracks in your discography, many think that you will have a huge success (including us) ! Being considered as the next big one in the Music Scene,  is it scary or a motivation for you ?

I’m not really focused on what I am, like on which level I am on food chain of EDM Producer. I think it can be really scary though but the only think I’m doing is try to have fun making music, it’s the only thing I care about. I don’t do it for the fame or money. I just do it to make people happy with my music and introduce a lot of people to my music as well and the fame comes with it.

In your tracks, we hear a mix between organic and electronic instruments. Is it for you the best combination to get a successful production ?

For me it is, I used to live in Singapore for a while, it’s an Asian country. It’s a bit like an utopian country because everything is just clean and everybody is well-mannered and there is like no criminals at all. It’s like an urban city but they also have a jungle and it combines very well. That really inspired me to make the mix between organic elements and the urban ones like synths and it works really well for me. I try to copy in my tracks that feeling that I had there.

This combination gets more and more popular in the music industry. Do you think it represents the future of electronic music ?

I think so because a lot of people are focused on the future but also a lot of people want to have nostalgic things like they had in their childhood. In the previous generations, organic instruments were the thing. People want to have the futuristic elements but also want to have the edgy feeling of an organic instrument like bands in the 70’s or 60’s.

What are your next projects ?

I’m finishing my next song, it’s 95% done. I have so many ideas on my laptop it’s crazy. I just need to pick out which one I like the most. I don’t have a certain preset I use all the time. I start from scratch everytime. So it can be a bit hard to finish everything in time for the deadline but I like to work close to the deadline because it pushes me to finish stuff but also it kills me at the end. I have a lot of cool projects, probably to do an album next year or the end of next year. I will probably release an EP after the summer. And cool collaborations as well, it’s going to be sick !

Thanks for answering our questions. Do you have one last word to share ?

Merci beaucoup ! I love that you are also listening to my music. I see that the type of sounds I’m doing is getting popular in France with like Petit Biscuit for example which is an amazing artist.

Maybe a collab in the future?

I hope so ! But the guy is super famous so it’s a bit hard. I think that our styles are similar. I want to do a lot of shows in France and Belgium, I really like these countries.

Réalisation : Remicrd, Pierre / Préparation : Remicrd & Valso / Retranscription : Pierre / Traduction : Remicrd / Montage : Remicrd

Une réflexion sur “Interview : Eauxmar (EN + FR)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s