Interview : Stadiumx (EN + FR)

Source : Page Facebook de Stadiumx

Nouvelle interview sur Valliue. Lors de la soirée de Nicky Romero et de son label Protocol Recordings à l’ADE, nous avons eu l’occasion de rencontrer le duo Stadiumx. Leur musique, leur histoire et leur relation avec la Progessive House, retrouvez l’intégralité de leurs propos ci-dessous :

(english below)

Salut ! Pouvez-vous vous présenter pour ceux qui ne vous connaissent pas ?

Je m’appelle David et c’est Sully. Nous sommes Stadiumx, duo de DJs et producteurs.

C’est la question de base de notre site… Quelle est votre définition de la musique électronique ?

Pour moi, il s’agit de passion, de rendre les gens heureux, de passer du bon temps. De la bonne musique, des bonne vibes avec des gens cools ! Nous avons commencé à faire de la musique pour ça. Pour nous, c’est le plus important.

Pensez-vous que “Howl At The Moon” a été un tournant pour votre carrière ?

(Sully) Clairement ! C’était notre première release et nous étions très heureux de la publier sur Protocol Recordings. Ce fût un énorme succès personnel !

(David) Oui c’est vrai. Nous produisons depuis une décennie. Je travaille dans l’industrie de la musique depuis près de 18 ans et Sully depuis près de 12 ans. Nous n’avions pas existés en tant que Stadiumx avant «Howl at the Moon». Avec Protocol Recordings, le morceau est devenu un vrai succès et a boosté notre carrière. Cette track nous a fait connaître auprès du public. Ce fût donc un très grand tournant pour nous.

Un de vos plus gros succès est la magnifique track “Harmony”, produite en collaboration avec Nicky Romero. Vous attendiez-vous à un tel succès ?

(David) Lorsque tu termines un morceau, c’est vraiment difficile de dire si ce sera un succès ou non. Quand tu produis, tu veux faire quelque chose de grand et tu veux prouver que tu es un artiste talentueux. Donc, tu joues tes nouveaux morceaux lors des dj sets. Je me souviens quand j’ai vu Nicky Romero jouer » »Harmony » pour la première fois à l’Ultra Music Festival à Miami. La réaction de la foule était incroyable. C’était la première fois que je voyais que que le morceau fonctionnait très bien sur le dancefloor. Parfois, le morceau sonne bien en studio mais en club ou en festival, c’est totalement différent.

Vous avez collaboré ensemble plus récemment, pour sortir “Rise”. Pouvez-vous nous en parler ?

(Sully) Au début, la piste avait un vocal différent. Nous l’avions envoyée à Nicky et il était super motivé par l’idée et nous l’avons terminé ensemble. Mais pour trouver de bonnes voix, c’était assez difficile. Nous avions environ 40 versions de la piste.

(David) Oui, au moins 40 ! Nous avons eu une tonne de versions avec des voix et des sons différents. La décision finale a été difficile, mais à la fin, nous avions une très bonne voix et nous étions donc très heureux de la chanson. Max Matluck, le chanteur, est un très bon auteur-compositeur. Il est très talentueux ! Il a également remporté un Emmy Award il y a deux semaines, ce qui est un très grand honneur pour un musicien.

Aujourd’hui, Nicky Romero représente plus un mentor ou un ami pour vous ?

(Sully) Je sais pas trop… Peut-être… (rires)

(David) Bien sûr, c’est un grand honneur d’être ici, de faire partie de la Protocol Family car le label a fait beaucoup de choses pour nous. Nous continuons à travailler ensemble via le Protocol Lab et tout. Nous connaissons Nicky depuis longtemps, mais au début, pour Stadiumx, il était également un mentor. Maintenant, il est un ami et un gars très cool pour parler musique. Une fois par an, les artistes de Protocol sont ici parce que la plupart du temps, nous tournons beaucoup dans des endroits différents, nous ne nous voyons pas tous les week-ends. Ce soir, nous pouvons discuter tranquillement et passer un bon moment ensemble.

Un de vos points forts et la beauté des vocals que vous utilisez. Par exemple dans “Time Is On Your Side” ou “Ghost”, en plus des musiques évoquées juste avant. L’émotion que procure la Progressive House est-elle aussi intense sans vocal ?

(David) Je pense que la Progressive House est devenue importante parce qu’elle véhicule des émotions très profondes. Les mélodies sont très importantes, mais le sound design est encore plus important car il faut transmettre une énergie à la foule. Sans voix, ce n’est que mélodie. Tu as besoin d’une histoire pour ton morceau. Tous nos morceaux sont basés sur les voix. Pour nous, la voix est une chose nécessaire pour compléter le morceau parce que c’est ce qui fait son histoire.

Une grande partie de vos musiques sont accompagnées de clips vidéos. Pensez-vous que l’image est devenue primordiale pour apprécier une musique à sa juste valeur ?

(Sully) Pour nous, la chose la plus importante est Spotify. Mais j’aime beaucoup les clips vidéos, c’est aussi important.

(David) Oui bien sûr !  Nous ne voulions pas faire de vidéos où nous sautions derrière le DJ Booth parce que nous voulions faire autre chose. Lorsque vous avez une chanson émotionnelle comme «Howl at the Moon» ou «Time Is On Your Side», tu ne veux pas faire de vidéoclip où l’on voit des gens sauter, tu veux raconter une histoire. Il nous a fallu beaucoup de temps pour comprendre ce que nous voulions faire comme clip vidéo. De nos jours, il faut sortir des tracks presque tous les mois, alors il est vraiment difficile de trouver de bonnes vidéos. Si tu as le temps et que tu peux en préparer, c’est parfait ! Et nous allons certainement en faire parce que nous aimons ça. Mais de manière appropriée !

La Progressive House a connu des hauts et des bas mais vous êtes toujours resté fidèles à ce style. Qu’est-ce que cette musique représente pour vous ? Quelle est votre histoire avec la Progressive House ?

(David) Quand nous sommes vraiment entrés dans le mouvement, on appelait pas ça de la Progressive House. C’était juste de la House Music. Puis, c’est devenu de la Progressive House. C’est quelque chose qui nous a changés en tant que producteurs. Il faut penser plus loin, penser aux mélodies et pas seulement aux aspects groovy du morceau. Nous devons raconter des histoires avec nos tracks,  y mettre plus d’émotion. Avant, c’était plus le groove, l’énergie, l’ambiance du club qui étaient importants. Aujourd’hui c’est différent. Tout évolue ! Un style qui se présentait comme Progressive House il y a six ans évoluera toujours vers autre chose. Les personnes qui ont aimé la Progressive House doivent être prêtes au changement. Il y a une nouvelle tendance qui est la Future Progressive et c’est une chose complètement nouvelle en ce moment, je pense que la Progressive House deviendra la Future Progressive très bientôt. C’est ce que c’est, ça va évoluer et il faut être prêt à entendre quelque chose de nouveau.

La Swedish House Mafia est désormais de retour et tout le monde voit la Progressive house revenir en force. Qu’en pensez-vous ?

(David) Je suis super content que ces gars-là soient de nouveau réunis. Pour la Progressive House, la Swedish House Mafia était très importante. Ils ont changé la façon de penser le Djing. Ce qu’ont fait la Swedish House Mafia et David Guetta avec l’EDM, c’est le début de tout ce qu »on vit aujourd’hui. Je suis super impressionné par leur succès et de ce qu’ils ont accompli. Mais je suis aussi très curieux à propos de ce qu’il prépare. On connait tous les classiques de la Swedish House Mafia mais j’ai hâte d’entendre les nouveautés, je suis vraiment curieux !

Il y a deux ans presque jour pour jour, vous jouiez à l’Opium Club Toulouse. A quand un retour en France ?

(Sully) C’est une bonne question….

(David) Oui, c’est une très bonne question. Nous avons beaucoup joué en France car l’Europe est assez facile à parcourir. Avec des vols d’une heure ou deux, tu peux aller partout ! Mais ces jours-ci, nous avons beaucoup tourné en Asie et c’est totalement différent. Là-bas, nous sommes en tournée pour une semaine ou dix jours. Cela prend donc beaucoup plus de temps et nous sommes aussi censés être en studio. Mais je serais super heureux de revenir jouer en France. Surtout à l’Opium parce que ce club est incroyable. Beaucoup de nos amis jouent là-bas, c’est super cool.

Quels sont vos projets pour la suite ?

(David) Nous avons quelques remix. Nous avons fait des remixs pour Kygo, Galantis, Dada Life mais aussi beaucoup de noms que je ne peux pas dévoiler pour le moment. Ils arriveront dans les quatre prochains mois…

(Sully) Nous publierons également un titre original sur Spinnin Records en novembre. C’est une collaboration avec Metrush, ces gars viennent de Hongrie et ils sont super cools. Nous avons adoré travailler avec eux en studio et je suis aussi très heureux de bientôt présenter ce nouveau morceau.

Merci d’avoir répondu à nos questions. Avez-vous un dernier message à faire passer ?

(David) Nous sommes impatients de jouer partout dans le monde. Merci de nous soutenir et merci pour le soutien !

(Sully) Pour les producteurs, n’abandonnez jamais ! Soyez vous-même et soyez uniques, c’est la chose la plus importante !
(David) Et amusez-vous surtout ! 

_____________________________________________________________________________

Could you introduce yourself for those who might not heard about you ?

My name is David and this is Sully and we are Stadiumx. We are a DJ duo and producers.

This is the basic question of our website, what is your definition of the electronic music ?

(David) For me it’s all about passion, making people happy, having a good time. Good music, good vibes and good people. We started making music for that. For us that’s what it means.

Do you think “Howl at the moon” has been a turning point of your career ?

(Sully) Definitely, that was our first release and we were super happy to release it on Protocol Recordings. It was quite a success for us.

(David) Yes, I mean we were producing for a decade. I’m working in the music industry for almost 18 years and Sully for almost 12 years. We didn’t exist as Stadiumx before “Howl at the Moon”. With Protocol “Howl at the Moon” became really successful and it boosted our career and showed Stadiumx to people. So it was a very big turning point for us.

One of your most famous track is “Harmony” produced in collaboration with Nicky Romero. Did you expect such a success?

(David) When you finish a song, for producers, it’s really hard to tell if it’s going to be successful or not. When you’re producing it’s more about like you want to make something great, you want to show that you’re a good producer. You want something that you can play in your DJ sets. I remember when I saw that Nicky Romero was playing the song for the first time at Ultra Music Festival in Miami and the reaction of the crowd was super amazing. That was the first time I’ve seen that the song worked very well on the dancefloor. Sometimes the song sounds good in the studio but it’s totally different environment than in a club or in a festival.

You recently released “Rise”, can you tell us more about it ?

(Sully) At the beginning, the track was with a different vocal. We sent it to Nicky and he was super excited with the idea so we finished it together. But finding good new vocals was quite heavy. We had like 40 versions of the track.

(David) Yeah, at least 40, we had a ton of versions with different vocals and sounds. It was quite tough to make the final decision but at the end we had really good vocal so we were super happy with the song. Max Matluck, the vocalist on the song is a super good songwriter. He is very chill, he also won an Emmy Award two weeks ago, it’s a very big honor for a musician.

Today, Nicky Romero is a mentor but also a friend for you, right ?

(Sully) We don’t know yet, maybe ? (laugh)

(David) Of course, it’s a big honor to be here, be a part of Protocol Family, just because the label made a lot of things for us. We keep working together, there’s the Protocol Lab and everything. We know Nicky for long time but in the beginning, for Stadiumx, he was definitely a mentor as well. Now he is a friend and a very cool guy to talk about music. One time a year, the Protocol artists are here because most of time we are touring a lot in different places, we don’t see each other every weekend. We can have a good talk and have a good time together tonight.

One of your strength is the beauty of your vocals that you use, for example with “Time is on your side” or “ghost”. Do you think the emotion in Progressive House is as intense without vocals ?

(David) I think Progressive House became big because it has very deep emotions. Melodies are very important but sound design is more important to have energy and to keep the crowd going. Without vocals, it’s just melodies. You need a story for the song. We always start a song with melodies on the piano or sometimes guitar. All of our songs are based on vocals. For us, vocal is a necessary thing to complete the song because that’s what it makes the whole story.

Many of your tracks come with a music video, do you think a video became essential to appreciate music ?

(Sully) Right now for us, the most important thing is Spotify. But I really love music videos, it’s also important.

(David) Yes, of course. We didn’t want to make videos where we were jumping behind the DJ booth because we wanted to go for something else. When you have an emotional song like “Howl at the Moon” or “Time is on your side”, you don’t want to do a music video where you see people jumping, you want to tell a story. It took us a long time to figure out what we wanted to do as a video clip for the song. These days you have to pull out songs like almost every month, so it’s really hard to find good videos. If you have time and you can schedule it, it’s good, we definitely going to do it because we love to do it in a proper way.

Progressive House has knew ups and downs but you remains true to this style. What does this music means to you ? What’s your story with that genre ?

(David) When we had really got into the era, we didn’t call that Progressive House, it was just House music. But sooner or later it became Progressive House music. That was something that changed us as producers. To think forward, think about melodies and not just the groovy stuff. We had to do storytelling with the song, put more emotions into it. Before it was more having the groove, the energy, the club vibe. Like you said, the very important thing is that if there’s a style who pops out like Progressive House did six years ago, it’s always going to develop to something else. People who like Progressive House have to be prepared that it’s going to change in a decent way. There’s a new thing which is the Future Progressive and that’s a completely new thing right now, I think that Progressive House will become Future Progressive very soon. That’s what it is, it will evolve and you have to be ready to hear something new.

Swedish House Mafia is back and everyone sees a great come back of Progressive, what do you think about it ?

(David) I’m super happy that those guys are back together. Just as Progressive House, Swedish House Mafia was a super big thing. It also changed the way you think of Djing. It was the beginning of our era when Swedish House Mafia and also David Guetta started EDM. I’m super happy for their success, as long as the guys are happy. But I’m very curious about the style and everything. You all know the classics from Swedish House Mafia but I’m looking forward to hear the new stuff, I’m excited.

Two years ago almost to the day, you’ve played at Opium Club at Toulouse in France. When are you planning to come back in France ?

(Sully) That’s a good question.

(David) Yeah that’s a very good question. Well, we used to play a lot in France but Europe is very easy because you have one or two hours flights and you can be everywhere. But these days we are touring a lot in Asia and that’s a totally different thing. We are touring for a week or ten days. So it takes much more time and we are also supposed to be in the studio. But I would be the happiest person to come back and play in France. Especially in Opium because the club is amazing. A lot of our friends are playing there, it’s super cool.

What are your next projects ?

(David) We have somes remixs. We did remixes for Kygo, Galantis, Dada Life but also many names that I can tell you right now. Those remixes are going to come in the next four months.

(Sully) We will also release an original track on Spinnin in November. It’s a collaboration with Metrush, those guys are coming from Hungary and they are super cool. We loved to work with them in the studio and I’m really excited about that track as well.

Thanks for answering our questions ! Do you have one word to share ?

(David) We are looking forward to play everywhere in the world. Thank you for supporting us and thank you for all the love.

(Sully) For the producers, never give up ! Be yourself and be unique, that’s the most important thing right now. (David) And have fun of course ! Thank you very much !

Réalisation : Remicrd / Préparation : Valso et Remicrd / Montage : Remicrd. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s