Interview Max Parker


Max_Parker

Pour démarrer notre nouveau site Valliue, Max Parker a eu la gentillesse de répondre à nos questions ! Le jeune et talentueux dj français revient, entre autres, sur son succès « Rebellion » joué dans Party Fun !

Bonjour Max ! Peux-tu te présenter pour ceux qui ne te connaissent pas ?

Salut tout le monde, merci pour ton interêt ! Alors je m’appelle Max, j’ai 18 ans,
je viens de Paris, je suis un jeune DJ et producteur Français qui fait cette passion depuis plus de 4 ans maintenant !

C’est la question de base du site… Quelle est ta définition de la musique électronique ?

Ma définition de la musique électronique (sourire), c’est une musique universelle pour moi qui regroupe énormément de styles et qui touche une grande partie des jeunes et moins jeunes aujourd’hui. C’est un style qui peut t’apporter plein d’émotions en différents morceaux et c’est ça qui me plait le plus. Après j’ai pas réellement de définition puisque c’est tellement vaste, mais c’est un style qui s’impose de plus en plus aujourd’hui dans l’univers musical et j’en suis bien content !

On te connait pour ton titre « Rebellion » joué à plusieurs reprises par Adrien Toma lors de Party Fun. Quelle a été ta réaction la première fois que tu l’as entendu à la radio ? T’attendais-tu à ce qu’il fasse un tel succès ?

Alors tout d’abord, il faut savoir que ce morceau, enfin l’idée, part d’un cours d’histoire géo de l’an dernier où l’on étudiait l’appel du 18 Juin en cours vers Octobre 2014, donc tout part de là. Pour moi, les grandes radios étaient quelque chose d’inaccessible, c’était impensable pour moi d’être joué rien qu’une fois sur Fun ! Donc du coup la première fois, j’ai pas vraiment réalisé, c’est quand mes potes ont commencé à m’envoyer des textos pour me dire que « Rebellion » passait que j’ai compris que c’était dingue ! Je ne pensais vraiment pas qu’il y aurait eu autant d’engouement sur ce titre, vraiment pas, pour un jeune mec comme moi, c’est vraiment dingue ! Je suis encore choqué quand on m’annonce qu’il a été joué hier soir ! Mais le moment qui m’a fait le plus plaisir, c’est lorsque les gens le demandaient à l’antenne en demandant à Adrien Toma de jouer « le morceau avec le discours » !

Du coup, as-tu eu l’occasion d’échanger un peu avec Adrien Toma ? Peux-tu nous parler de lui ?

Yes, je connais un petit peu Adrien Toma, c’est un mec vraiment sympa qui aide les jeunes comme moi et ça fait vraiment plaisir puisque dans ce milieu les « grosses têtes d’affiches » ne sont pas toutes comme lui.

On suppose que ça a du changer certaines choses dans ta vie, non ? Que ce soit le soutien de grands DJs, la fierté de tes proches, la popularité auprès des filles… On peut en savoir plus ?

Honnêtement, ça n’a vraiment rien changé dans ma vie, je ne suis pas une « star », j’ai fait un son qui a bien marché à mon niveau. Par contre ce son m’a permis d’avoir de gros supports comme Don Diablo, Thomas Gold et Quentin Mosimann et ça fait vraiment plaisir de savoir ça. « Rebellion » m’a également permit de collaborer avec des artistes reconnus dans le milieu, je suis vraiment pressé de sortir mes nouvelles productions qui pour le moment sont dans la continuité de ce que je fais actuellement. Après ma famille et mes potes proches ne m’en parlent pas vraiment, et j’en parle pas tellement non plus. Au niveau des filles, j’en ai pas vu non plus (rires) !

Maintenant que tu t’es démarqué grâce à ce carton, veux-tu en faire ton métier ? Quels sont tes projets ?

Pour le moment ça reste une passion qui avance bien, pas un métier, c’est tellement compliqué de vivre dans ce milieu, il faut sortir du lot, après on verra avec l’avenir mais pour le moment c’est pas dans mes projets. Je faits actuellement une école de radio (le STUDEC) car j’aimerai devenir Technicien/Réalisateur et faire de la production, donc tout cela se rapproche un peu, on verra bien ! En revanche, comme je te disais avant, j’ai de gros projets qui arrivent d’ici la fin de l’année, début 2016 en solo ou en collaboration, et je suis pressé de sortir tout cela pour voir si les morceaux auront le même succés que « Rebellion » !

D’ailleurs, fais-tu quelques performances lives en club ?

A côté de ça, je fais quelques soirées avec mon collectif, c’est le collectif Hypelife. Ca n’a rien avoir c’est dans le style de Major Lazer mais c’est un bon délire, ça fait du bien de changer de style de productions de temps en temps, ça permet de marquer une pause sur les projets perso, tout en continuant la production. Et c’est grâce à ce collectif, et particulièrement à Brice que je suis entré dans ce milieu. En 2013, on a fait « Pull Up » qui apparaît sur le CD des Nrj Music Awards, et qui a était dans le Club 40 pendant 18 semaines, il est passé sur de nombreuses chaines comme M6, W9, MCM.. On revient avec la suite qui sort à la fin de l’année ! Après, je pense que je vais commencer à faire quelques dates solo en 2016, mais c’est pas encore ma priorité !

En tant que passionné de la musique électronique comme nous, quels sont les DJs que tu préfères ? Certains t’ont influencé ?

J’ai de grosses influences qui se ressentent un peu dans mon « style », tout d’abord Nicky Romero, c’est grace à ce mec que j’ai commencé la musique, et je suis son plus grand fan, alors si un jour j’ai l’occasion d’etre joué par ce monsieur, mon plus grand reve se réalisera (rires) ! Après j’adore ce que font les Stadiumx, et j’aime beaucoup d’autres producteurs, mais si je les cite tous, on y passera la nuit !

Tu dois emmener un seul album sur une île déserte… Lequel prends-tu?

Si je dois emmener qu’un seul album, c’est chaud parce que Nicky Romero n’en a pas sorti récemment, alors je vais dire l’album d’Afrojack (ndlr : « Forget The World »), car j’adore son style quand il fait de la progressive !

Merci Max d’avoir répondu à nos questions, nous te souhaitons d’autres succès à l’image de « Rebellion » ! Un dernier message à faire passer ?

Merci d’avoir accordé de l’importance, je remercie toutes les personnes qui ont supporté, aimé, partagé, joué « Rebellion » et j’espère que ce n’est que le début ! Et je te souhaite bonne chance pour ton projet de site internet !

On remercie donc Max Parker pour ses réponses ainsi que pour son soutien ! En tout cas une chose est sûre… Max Parker est validé par Valliue !

Publicités

Une réflexion sur “Interview Max Parker

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s