Interview : Dr. Peacock (EN+FR)

Photo : Jordan Marchand @ Chronicle

Nouvelle interview concernant le monde hard sur Valliue ! Cette fois, c’est le géant Dr. Peacock qui nous a accordé quelques minutes pour répondre à nos questions. De sa personnalité à ses projets en passant par l’image du frenchcore, voici l’intégralité de ses propos :

(english below)

Salut Dr Peacock, peux-tu te présenter pour ceux qui ne te connaissent pas ?

Je suis Dr. Peacock, je suis né aux Pays-bas dans la jolie ville de Limmen. Ma vie est dédiée au frenchcore et au hardcore en général.

C’est la question de base du site, quelle est ta définition de la musique électronique ?

Une musique avec une possibilité infinie. Faite avec un ordinateur, mais aussi avec le cœur.

Radium, The Speed Freak, Maissouille… sont des artistes talentueux et reconnus dans le milieu frenchcore et hardcore depuis bien longtemps. Toutefois, pour beaucoup, tu es l’artiste qui a permis à ce genre de se révéler, de se démocratiser. Saurais-tu expliquer pourquoi ? Le fait que tu habites aux Pays-bas fait-il partie de cette explication ?

Je vois une grande différence entre le frenchcore du passé, et le frenchcore actuel. Lorsque je suis apparu sur cette scène, beaucoup de personnes préféraient le ‘’frenchcore early’’ et n’appréciaient pas mon interprétation du frenchcore. J’ai juste ajouté ma touche perso, et je n’ai jamais imaginé que ça deviendrait aussi gros ! Ca n’a rien à voir avec le fait que je vive aux Pays-Bas non. J’ai juste fait ce que j’aime moi et cela a fonctionné.

À ce propos, il semblerait qu’aujourd’hui on parle/joue/entend plus de frenchcore aux Pays-bas qu’en France. Qu’en penses-tu ? Comment vois-tu l’évolution ?

Je pense que c’est une bonne chose que la famille frenchcore se soit agrandie ! Aux Pays-bas, ce style est très apprécié, mais aussi en Autriche et en Allemagne, ça grandit chaque année ! Mais ne pas sous-estimer la France, parce que le public ici est d’un autre niveau ! J’adore vraiment y jouer ! Je vois un bel avenir pour le frenchcore. Il y a de nouveaux artistes et la qualité des productions est de mieux en mieux. La qualité s’améliore et les scènes sont de plus en plus grosses en festival ! Je pense que 2018 sera une bonne année pour cette scène.

Tu as produit plusieurs morceaux avec des ambiances un peu sombres, toutefois la grande majorité de tes tracks est au contraire tournée vers le positif, le festif, le fun… Tu es un des rares artistes de la scène hardcore/frenchcore dans ce cas. Est-ce un choix que tu as fait pour te démarquer ou bien est-ce totalement naturel ?

C’est juste comme je suis. Je fais de la musique à partir de mes émotions. Si je me sens bien, je fais des pistes euphoriques, si je suis triste, des morceaux sombres. Si je suis en colère, je fais des trucs rapides et durs. Je dois souvent me sentir bien. (rires)

En parlant de ça, la majorité des artistes du milieu hard aiment jouer sur une image “violente” et “nerveuse”. Toi au contraire, tu as toujours le sourire jusqu’aux oreilles. Pourquoi ?

Je suis une personne heureuse. J’aime ce que je fais, et j’aime la musique. Jouer ma musique et voir le public s’éclater, c’est très gratifiant ! De plus je pense qu’il est bon de partager une ambiance positive. Il y a assez de m**** dans le monde. Le dancefloor est fait pour oublier tout ça !

Ton album perso Trip Around The World, ainsi que certaines vidéos youtube permettent de voir que tu as joué dans pas mal de pays différents. Quel est la prochaine destination qui te fait rêver en terme de booking?

Ce ne sont pas tous les pays où j’ai joué. Ces morceaux tirent leurs inspirations dans la culture et le folklore de ces pays. Mais j’aimerais beaucoup répandre le Frenchcore dans le monde entier. Ce serait génial d’envahir l’Asie par exemple.

Nous sommes français, donc nous avons envie d’évoquer ta collaboration avec Maissouille “Trip To France” ! Peux-tu nous en parler un peu ?

J’ai toujours voulu remixer un morceau d’Edith Piaf. Je pense que c’est une super chanteuse et une bonne représentante de la France. Avec Maissouille, c’est toujours fun de faire des morceaux. Nous avons la même façon de penser.

Quel est l’artiste de la team Peacock Records qui selon-toi ne reçoit pas tout le crédit qu’il mérite ? Et dans le milieu hardcore en general ?

En ce moment, je pense que Mr Ivex et Sprinky méritent plus d’honneur. Ivex avec son ambiance émotionnelle super et Sprinky pour sa musique ‘’dure’’ et son amour de la scène. Dans la scène hardcore en général, je souhaite vraiment à tout le monde de se renseigner et écouter plus en profondeur que les grands noms ! Ecoutez : E-dub, Detest, The Speed Freak, Dither, Harry Potar, Billx, Igneon System, Repix, I:gor et beaucoup, beaucoup d’autres ! Ce sont tous de bons producteurs avec leur propre style. J’aime beaucoup leur style et la qualité de leur production.

Tu as joué dans des festivals énormes aux Pays-bas et en Europe, tu as aussi eu la chance de pouvoir jouer pour des ‘’Thunderdome Party’’, tu as un label productif et tu sembles impliqué dans l’organisation de beaucoup de soirées. Quels sont les buts non atteints que tu te fixes ?

Lorsque j’avais 9 ans, j’ai dit à mes parents : « Un jour, je jouerai pour Thunderdome, c’est mon rêve ! ». Accomplir ce rêve m’a procuré des sentiments si intenses que que je ne peux pas les décrire avec des mots. Je suis juste de retour de vacances, où j’ai passé du temps à penser au futur et à ce que je veux accomplir. Je suis venu à la conclusion que mon nouveau but est d’organiser des soirées plus grosses, faire des collaborations avec certains artistes que je considère comme mes premiers modèles, faire un album solo durant l’année et enfin améliorer la qualité de mes morceaux. Cette année, je vais aussi organiser un gros événement avec BKJN, restez connectés !

Tu as également joué de nombreuses fois en France, que ce soit pour nos partenaires Pandemic ou Karnage par exemple. Pourtant, ce milieu est encore un peu mal vu par l’Etat malheureusement (des festivals sont annulés, des clubs fermés…). Que penses-tu de cette répression abusive ?

Je pense que les personnes au gouvernement n’ont aucune idée de ce que nous faisons. Je trouve ridicule de s’attaquer à notre si belle scène. Dans la plupart des soirées hardcore, il n’y a pas de bagarre ou d’accident. Si vous regardez l’ensemble des scènes musicales, vous verrez des bagarres et des soucis partout. Et pourtant c’est sur notre scène que plane cette mauvaise réputation. Ça me rend furieux.

Nous avons regardé de nombreuses fois la vidéo de la chaine “The Slendy Show” sur YouTube, où quelques mecs dansent le hakken dans des lieux publics. Pendant ce temps, tu joues “This Life Is Lost” à fond, devant des passant étonnés. Dr. Peacock, c’est pas le dernier pour faire les conneries on dirait ? (rires)

Je pense que rigoler est important. On vit dans un mode de stress, haine et attitude anti-sociale. Mon but est de ramener le fun dans le monde !

Un jour, pour faire chier le personnel d’un magasin multimédia, nous avons connecté notre téléphone à une grosse enceinte bluetooth pour y mettre “The World Is Spinning”. Les clients et les vendeurs n’étaient pas contents ! Qu’as-tu à répondre aux gens qui qualifient le frenchcore comme du bruit, ou une “musique de sauvage” ?

Je veux juste rire d’eux. Ils mourront sans connaitre et sans avoir fait partie de la meilleure scène musicale de la planète. Dommage pour eux !

Parlons futur maintenant… Quels sont tes projets à venir ?

Cette année, je vais sortir un album perso. J’ai un gros projet avec Billx ainsi qu’avec BKJN pour organiser une grosse soirée dans un nouvel endroit. Je vais célébrer mes ‘’10 ans de Dr Peacock’’ cette année, ce qui implique pas mal de collaborations intéressantes et bien-sûr je vais continuer de booster mes deux labels (Peacock Records et Frenchcore Worldwide Recordings) avec de bons vinyles et d’autres sorties. Mais mon plus gros projet en cours, c’est bien sûr Peacock in concert ! Je vais jouer dans de gros événements cette année (infos à suivre). J’ai beaucoup d’idées pour ça. Combiner ma musique avec des instruments sur scène me procure un sentiment épique inégalable.

Merci d’avoir répondu à nos questions… As-tu un dernier message à faire passer ?

Un grand merci pour votre soutien de France ! J’espère tous vous voir sur les dancefloor cette année ! Frenchcore Worldwide !


Hi Steve, could you introduce yourself for those who don’t know you?

I’m Dr. Peacock, born in the beautiful city of Limmen, Netherlands. My life is dedicated to Frenchcore and the Hardcore scene in general!

 

This is the basic question of our website. What is your definition of electronic music?

Music with endless possibilities. Made with the computer but with the heart.

 

 Radium, The Speed Freak, Maissouille… are talented artists, well known in frenchcore and hardcore scenes. However, for lots of people, you are the one that revealed frenchcore and democratised it. Could you explain why? Does the fact you are living in The Netherlands have some importance?

I see a big difference in the Frenchcore from the past and the Frenchcore from the present. When I came in the scene, a lot of ‘’early guys’’ didn’t really appreciate my interpretation of Frenchcore. I just gave my twist on the style, and never expected that it would all grow so big as it is right now! It has nothing to do with the fact that I live in the Netherlands no haha. I just did what I liked myself and it worked.  

 

About it, it seems that today there are more people talking/listening/playing frenchcore in The Netherlands than in France. What do you think about it ? How do you see the evolution in future?

I think it’s great that the Frenchcore family has expended! In Holland the style works very well, but also in Austria and Germany it’s growing bigger every year. But don’t underestimate France, because the crowd there is next level! Really love playing there. I see a great future for the Frenchcore. There are new acts coming up and the releases are getting better and better every time. The quality goes up and the stages are growing bigger! I think 2018 will be a great year for the scene.  

 

You produced a few tracks with dark vibes, however most of your tracks are orientated positive, happy, fun… You are one of the few artists in the Hardcore/Frenchcore scene doing it. Was it a choice to try to do something different, or just the way you are and want to produce your music?

It’s just the way I am. I make music out of my own emotion. If I feel good, I make euphoric tracks. If I’m sad I go darker. If I’m angry I make fast and hard stuff. I guess I feel good a lot haha.

 

By the way, most hardcore artists create an aggressive image. However you always play with a smile on your face, why ?

I’m a happy person. I love what I do and I love music. To play my own tracks and see the crowd go nuts, is very satisfying. Also I think it’s great to spread positive vibes! There is enough shit going on in the world. The dancefloor is to forget all that!

 

Your personal album Trip Around The World, and some youtube videos showed us that you played in a lot of different countries. Where is the next trip you are dreaming about to play music?

That are not the countries where I have played. That tracks are inspired by that countries. By their culture or folklore. But I would love to spread the Frenchcore all over the world! Would be awesome if the style would invade Asia for instance.

 

We are French, and we would be happy to talk about your collaboration with Maissouille for the track “Trip To France” ! Can you tell us few words about it?

I always wanted to remix a track from Edith Piaf. I think she is a great singer and a good representation of France. With Maissouille it’s always fun to make tracks. We are on the same level of thinking.

 

Which artist from Peacock Records doesn’t receive all the credits he deserves ? Same question in the Hardcore scene in general ?

At the moment I think Mr. Ivex and Sprinky deserves more credits! Ivex with his great emotional vibes and Sprinky with his hard sound and love for the scene. In the Hardcore scene in general I really wish to tell everyone to look further than the standard names!  Check out; E-Dub, Detest, The Speed Freak, Dither, Harry Potar. Billx, Igneon System, Repix, I:Gor and many more of that. Great producers with each their own unique style. I really appreciate their styles and quality.

 

You played at massive festivals in the Netherlands and in Europe. You also had the chance to play during some ‘’Thunderdome Parties’’, you have a productive label and you seem implicated in the organisation of many events. What are the unrealized goals that you set for yourself?

As a child of 9 years old I told my parents: ‘’I’m going to play at Thunderdome, that is my dream!’’. To really have accomplished that, was beyond any words to describe that feeling. I’m just back from holiday, where I spend a lot of time thinking about what I really want for the future. I came to the conclusion that my new goal is to start organising bigger parties, making collabs with some of my early hero’s, make a solo album this year and improve the quality of my tracks! Also this year I will do a big party with BKJN Events. Stay tuned for that one!

 

You played many times in France, with our partners Pandemic or Karnage for example. Nevertheless this music in France still has a really bad reputation and lot of difficulty to survive (many festivals cancelled, some clubs shutted down…). What do you think about these repressive actions?

I think that the people in the government have no clue about who we are and what we do. I think it’s ridiculous that they fight our beautiful scene. On Hardcore parties are almost never fights or accidents. If you look at the ‘’charts music scene’’ you see fights and trouble all the time! And still there is a stigma on our scene… unbelievable! It makes me angry.  

 

We watched regulary the youtube channel ‘’The Slendy Show’’, where some guys are doiing hakken in public places. During this time, you are playing ‘’This life is lost” loudly, in front of amazed walkers. Dr. Peacock does not seem to be the last one when it is time for funny business? (laughs)

I think laughing is important. We live in a time of stress, hate and anti-social behaviour. My goal is to bring fun to the world!

 

One day, to make the workers inside a multimedia shop go crazy, we have connected our phone to some bluetooth speakers with “The World Is Spinning” playing. Customers and salesman were not happy. Some qualified your music as noise. What do you want to answer to people considering Frenchcore as noise or ‘’music for drug addicted’’?

I just want to laugh at them. They will die, and never been part of the most fun and crazy scenes of the planet. Their loss!

 

Let’s talk about the future now. What are your projects for 2018 ?

This year I will release a solo album! I have a new big project with Billx! BKJN and me will do a big new party in a new location this year! I will celebrate my ‘’10 Years of Dr. Peacock’’ this year and I will do lots of interesting collabs and of course I will boost my 2 labels: Peacock Records and Frenchcore Worldwide Recordings with nice new stuff and vinyls! But my biggest project is of course: Peacock in Concert! I will perform at a few big parties this year (later to be announced). I have big big big plans for that. To combine instruments with my music on big stages is for me the most epic feeling ever!

 

Thank you for answering our questions! One last word to share?

A big thank you for the French support! I hope to see everyone on the dancefloor this year! Frenchcore Worldwide!

 

Préparation : Valso, tsukatek / Traduction : tsukatek / Finalisation : So

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s