Interview : Mandragora (EN + FR)

© Antoine Gutowski

Juste après son set exceptionnel lors de l’Elektric Park Festival, nous avons eu le plaisir d’interviewer Mandragora. Un homme souriant, attachant, d’une honnêteté rare et heureux d’être la. Bien loin de tous les préjugés dont il peut être la cible.

(english below)

Salut Mandragora, peux-tu te présenter pour ceux qui ne te connaissent pas ? 

Bonjour, je suis Mandragora, je suis originaire du Mexique et j’ai 27 ans.

C’est la question de base de notre site. Quelle est ta définition de la musique électronique ?

Ma définition de la musique électronique est toute sorte de musique nécessitant un instrument électronique pour sa création

La trance est un monde qui défend beaucoup de valeurs, qu’elles soient sociales ou environnementales. Est-ce une force qui la démarque des autres styles pour toi ?

En effet ! Pour être honnête, je pense que ce qui différencie la Psytrance des autres styles de musiques, c’est le style de musique. Dernièrement, j’ai joué pour des personnes qui écoutent n’importe quel type de musique ; ils aiment la Psytrance, ils aiment la house, ils aiment la drum’n’bass donc… Peut-être avant oui, mais maintenant la Psytrance arrive dans la culture mainstream. Je pense que cela devient aussi populaire que la pop.  Je chante dans la plupart des sons que j’ai joué aujourd’hui. 5 ans plus tôt, je ne pouvais pas car les gens disaient que c’était de la merde. Maintenant, la Psytrance est pop, un peu comme le « nouveau rock ».

Que penses-tu du milieu artistique ? La solidarité entre artistes est-elle importante dans ce milieu ?

Je pense que la Psytrance évolue beaucoup car peu de personnes essayent de la mettre en valeur. J’espère que d’autres artistes auront le courage d’essayer de nouvelles choses, de faire monter la Psytrance à un autre niveau. Je pense que nous sommes dans la bonne direction mais j’aimerais qu’un plus grand nombre de mes amis artistes tentent de créer de manière plus innovante.

Certains titres comme “Aladin” ou “Carousel” reprennent des mélodies connues du grand public, notamment des enfants. La musique te permet-elle de garder ton âme d’enfant ? 

J’ai toujours pensé que j’étais un enfant, parfois je me dis « Ah, je devrais agir comme quelqu’un de mon âge » mais je suis un enfant à l’intérieur… Je veux faire de la musique « enfantine ». Si mon petit frère aime, alors c’est bon pour moi.

On remarque très peu de sorties médiatiques de ta part, est-ce un choix de rester discret ?

Non c’est parce que je ne suis pas encore assez connu (rires) ! Peut-être prochainement, j’espère ! Vous entendrez plus parler de moi !

C’est un message pour tous les autres journalistes ?

Ouais ! Interviewez-moi !

Certains te reprochent de ne pas mettre toute ton énergie dans le show… Qu’as-tu à leur répondre ?

Hé bien…par exemple, vous pouvez travailler dans un bureau ou dans un restaurant, vous travaillez tous les jours mais vous n’avez pas la même énergie tous les jours. Donc ce que je peux dire c’est que je suis désolé si certains jours je suis plus fatigué que d’autres, mais je suis putain d’heureux de jouer pour les gens. Je pense que parfois je suis juste fatigué, parfois j’ai besoin de plus dormir, mais je continue d’aimer ce que je fais. Je le fais par amour et j’ai la chance de vivre de ma passion. Mais même si j’aime tout le temps ce que je fais, il y a des jours ou je suis là « oh putain, je suis fatigué ». Mais je suis toujours heureux, même si l’énergie n’est pas la même.

Les visuels psychédéliques, la puissance des lights… On en prend souvent plein les yeux lors des sets Trance ! Sans cette beauté visuelle, penses-tu qu’on apprécierait moins cette musique ? 

Non je ne pense pas ! Par exemple, tu peux avoir un dîner avec de l’eau, mais si tu as un dîner avec du bon vin ou de la bonne sauce pour le poulet, ça rend le tout meilleur ! Donc si le son est bon, que vous apportez un bon visuel, de bonnes lumières et un bon artiste pour la performance, cela amènera encore plus. Tu peux apprécier la musique avec les yeux fermés, ça sera pareil. Mais si tu ouvres les yeux et qu’il y a des choses magnifiques, je suis sûr que tu seras content, c’est ma logique.

Comment vois-tu l’évolution de la Psytrance en Europe et plus particulièrement en France ?

Comme je dis précédemment, c’est en train de monter, comme la pop ou le rock l’ont fait. Toutes les jeunes personnes que je connais, connaissent ce style de musique. Et quand je vais au parc, il y a des gens qui écoutent de la Psytrance, c’est normal. La Psytrance grandit beaucoup et d’une très belle façon.

Quels sont tes projets pour la suite ?

Il y a un mois j’ai sorti un album en collaboration avec 4i20, et je suis actuellement en train de finir mon album solo qui sortira avant la fin de 2019. Dès que je peux, je retourne en studio et je commence un autre album pour mon label. Deux albums sont donc à venir, je veux sortir toute la musique que je peux tant que je suis jeune, avant que je perde mon énergie (rires).

As-tu une date pour la sortie de ton album solo ?

Non non, nous sommes encore en train de peaufiner les derniers détails.

Merci d’avoir répondu à nos questions. Un dernier message à faire passer ? 

Tout ce que j’ai fait jusque-là était de la préparation, attendez de voir l’album, lequel? Celui d’après ! Je voudrais remercier Joachim Garraud qui m’invite à jouer à ce festival depuis des années, c’était encore une fois génial. Je voudrais aussi remercier AfterHomework Paris, qui est la boutique qui m’habille, ils sont fantastiques. Et je voudrais aussi dire que si vous voulez devenir un artiste, produire quelque chose de créatif, ne laissez personne vous dire que c’est impossible, car c’est totalement possible. Si vous avez internet, vous avez tout. Merci de m’avoir reçu.

Management Booking : Meraki

Production : Regarts


Hi Mandragora, could you introduce yourself for those who don’t know you?

Hello i’m Mandragora, i’m originally Mexican and i’m 27 years old.

This is the basic question of our website. What is your definition of the electronic music?

My definition of electronic music is any kind of music that you need an electronic equipment to make.

Trance defends lots of values, social or environmental, is that what differentiate it from the other styles?

Correct ! To be honest, what i think that differences psytrance to others musics styles is the style of the music. Lately I played for the same type of people who listen any kind of music, and they love psytrance, they love house, they love drum’n’bass so… Before maybe yes, but now psytrance is coming into the mainstream culture ! I think it’s becoming like pop. Most of the songs I played today, i sing on this songs.  5 years before, i cannot make this because people say it’s shit. So now psytrance is pop, the « new rock »

What do you think about the artistic environment ? Is solidarity between artists important ?

I think the psytrance is evolving a lot because some people, very few people are trying to bring it out of the dark and I wish that more artists were brave to try new stuff, to try to bring psytrance to a new level. I think we are in a good direction but I wish that more of my fellow artists want to make something more innovative.

Some of yours songs/musics (Aladin, Carousel) are made with childish melodic, does music allows you to keep your child soul?

I always think I am a kid, sometimes i think « ah, i should be acting like the age that i’m » but i’m a kid inside. It’s interesting, i want to make all my music that kids like. If my little brother likes, then it’s good.

We don’t hear a lot about you in medias, is that a choice?

No, it is because i’m still not so famous (rire). Maybe in the future, i hope ! You will hear more from me.

It’s a message for all the journalists ?

 Yeah ! Make interviews for me !

Some people blame you that during your mix you don’t put all your energy on the show… What do you want to tell them ?

Well, it’s like… for example you can work in an office or in  a restaurant and you work everyday but not everyday you have the same energy. So what I can say is i’m sorry if some days i’m more tired than others but i’m fucking happy to play for people. So I think sometimes i’m just tired, sometimes I just want to sleep more but i’m still enjoying. I make it for love, and I feel lucky that i’m living from my passion . But even if I loved all the time there is some days that i’m like « oh fuck i wanted to sleep more » but I get happy even if the energy isn’t the same.

Psychedelics visuals, powering lights… Without all of this, do you think we would appreciate less the music ? 

No ! I think, for example, you can have dinner, with water. But if you have dinner with good wine, a good drink or a good sauce on the chicken, it would be better. So if the music is good and you bring a good artist to make a visual, and another good artist to make the lights and a good artist for the performance, then you are bringing more art to the table. You can appreciate the music with your eyes closed, and it would be the same. But if you open your eyes and there is beautiful things, i’m sure you would be happy. This is my logic.

As an artist, how do you see Psytrance evolution in Europe and particularly in France ?

Like i said before, it is becoming pop, the new rock. Every young person that I know, knows about this kind of music. And when I go to the parc, there is people who are normally listening to psytrance. Psytrance is growing a lot, is going to the general, in a really good way.

Could you tell us a little bit more about your upcoming projects?

I just released one album in collaboration with 4i20 one month ago and I am finishing my solo album of 2019. Which I’ll be release still this year.  As soon as i get in studio, for my label, i’ll start the next album. Two albums coming, I want to release all the music I can when i’m young before I lose my energy.

Do you have a date for the release of your solo album ?

No no no, we are still finishing the details, all the legal work

Thank you for answering to our questions ! A final message to convey?

Everything that i’ve been doing is just preparation and…wait for the album, which one? The next one ! I want to say thank you to Joachim Garraud, that invited me to play at this festival for so many years, it’s been amazing. I also want to thanks « After Homework Paris », is a fashion label who’s dressing me, they are amazing . And i also want to say if you want to be an artist, if you want to make creativity out of your life don’t let anybody tell you this is not possible, because it is totally possible. If you have internet, you have everything… So, thank you for having me.

Management Booking : Meraki

Production : Regarts

Réalisation : Wag / Préparation : Valso, Wag & Lutel / Retranscription : Wag & Lutel

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s