On y était : 1ère Summer Club by Karnage

Le début d’été rime avec soirées, même du côté de Karnage ! Retour sur la première soirée Summer Club de l’été !

Arrivé à minuit, on constate que comme tous les étés, la scène est positionnée au même niveau que la fosse. Les dernières personnes présentes au Petit Bikini profitent un peu tandis que les fêtards venus pour le Hard entrent petit à petit.

Premier set de la soirée, Ryukken a balancé du gros Industriel Hardcore, avec notamment « Let’s Get Dirty » de N-Vitral & Sei2ure. La prestation du jeune Karnage Soldier a été sublimé par plusieurs spots lumineux dans son dos qui éclairent magnifiquement le Bikini !

Avec son acolyte DEEZL, Anderex a parcouru la moitié du globe pour venir lors de cette soirée ! Les réactions de la foule sont folles, l’Australien est accueilli de la plus belle des manières et a notamment joué « Laser Beams » de Riot Shift, « Hyperdimension » enchaîné de « Hot Sauce » . Rooler et Sickmode sont mis à l’honneur avec « Let The Bass Kick » puis « Discotek » . Acclamé lorsqu’il monte sur la table de mixage à un quart d’heure de la fin de son set, il réservera le dernier quart d’heure a l’uptempo, avec notamment « Bass In The Street » d’Angernoizer, Deadly Guns et MBK puis « Seven » , éditée par Dimitri K.

Deuxième Australien de la soirée, DEEZL commence avec « Bow Down » et monte direct sur les platines. Nous avons fait une longue pause à l’extérieur, et lorsque nous sommes rentrés, l’artiste Australien était en mode Uptempo afin d’introduire les Chaotic Hostility.

Les 2 Australiens ont su convaincre la foule notamment avec leurs kicks énervés, mais également leurs changement de rythme avec des sonorités plus lentes et plus groovy.

Le duo Chaotic Hostility entre directement en scène par du gros Uptempo, ils n’ont clairement pas le temps. Un edit de D-Fence « Pussy Motherfuckerz » est alors joué, et s’en suivra de leur fameuse track « Get Yo Handz Up » . Les deux artistes hollandais nous accordent très peu de répit, un peu à l’image du passage des Hatred lors de la Koalition Hardcore. Le duo joue dans la variété, avec « Chainsaw » de Dimitri K et un des deux DJs se met debout sur les platines lors du track d’Hysta « Gabber Madness » , remixée par Brutal Theory. Ils finissent leur set en Terror avec un édit de « Too Cold » de Rooler, dans une ambiance dévastatrice comme ils ont l’habitude de faire !

STV arrive avec l’ovation de la foule et nous nous attendons à de nombreux édits. Pas le temps d’attendre que sort celui de D-Fence suivi de plusieurs kicks Raw, plutôt inattendus ! Les fêtards hésitent pas monter sur les épaules de leurs amis pour cette grande fête. Malgré la fin de soirée arrivant à grands pas, le Toulousain continue de donner toute son énergie sur scène ! C’est a ce moment là que STV décide de jouer sa dernière release en date « Masked Wolf » qui a déjà fait ses preuves aux Pays-Bas puis que Partyraiser et Bulletproof l’ont tous les deux joués ! Nous tenions particulièrement à féliciter le jeune Toulousain pour avoir récemment signé sur le label Partyraiser Recordings !

Carton plein pour Karnage et cette première Summer Club ! La 2ème aurait dû sublimer la Techno mais suite à un incendie au Bikini, cette dernière a été annulée. Nous espérons grandement que le Bikini et l’équipe de Karnage seront prêts pour la reprise d’une nouvelle saison que nous attendons avec grande impatience !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s