On y était : le premier showcase Labo T. !

© so.lli

Samedi 10 février, nous étions invités pour le premier Showcase Labo T., à l’Antirouille de Montpellier. Pour ce premier événement majeur du label de Teho, ce dernier s’est associé à Pleiade Production et nous a concocté un premier show d’envergure pour son label… En route pour Montpellier :

Nous arrivons sur place aux alentours de 16h30, avec notre ami Idem Nevi. Direction les locaux de Pleiade, au cœur de la ville. Une fois à l’intérieur, on retrouve l’ensemble des artistes qui joueront ce soir à l’occasion du showcase : Teho, Aalson, Mashk et Max TenRom ainsi que deux membres de l’équipe Pleaide. Nous nous rendons ensuite une première fois à l’Antirouille, la salle qui accueillera le concert quelques heures plus tard, pour amener tout le matos. De retour dans les locaux de Pleiade, le moment est venu pour nous de réaliser l’interview croisée que vous pouvez retrouver ICI. Une entrevue forte intéressante, qui nous a permis de connaître l’état d’esprit des artistes avant ce premier showcase. Après un bon petit bagel, l’heure de la soirée approche à grands pas.

© so.lli

22h, nous sommes devant l’entrée de l’Antirouille. Une première soirée hip-hop s’y tenait juste avant le concert. En entrant, on découvre une petite salle avec un bar au style industriel et moderne. Le reste de la déco est urbain, avec un côté authentique apporté par plusieurs tags sur les murs. La scène, elle, est décorée par trois mobiles sur lesquels est projeté le logo Labo T. ainsi que des cubes donnant une touche futuriste. Les artistes ont installé leur matériel, et on peut vous dire qu’il y en a des machines ! L’occasion pour nous d’assister aux balances. Il nous en fallait pas plus pour nous chauffer, ça va être le feu ! On a hâte de découvrir Mashk et Max TenRom Aalson, quant à lui, nous impressionne déjà tant on trouve qu’il a progressé depuis la dernière fois qu’on l’a vu jouer au Biérographe (report ICI). Teho nous le confie à l’oreille : « On va prendre une grosse claque » ! Et il avait bien raison…

Mashk / © so.lli

Minuit, l’Antirouille ouvre ses portes au public et Mashk débute son live. Dès les premières notes, nous sommes envoûtés et transportés par le Parisien. Le public afflue de plus en plus rapidement, il faut dire que l’événement a bénéficié de nombreuses préventes. Mashk, lui, continue de développer son univers en proposant un live aux sonorités spatiales, littéralement hypnotiques. La performance gagne de plus en plus en puissance et en profondeur, ce qui n’est pas pour nous déplaire. À la toute fin, Mashk va nous proposer deux belles surprises. Max TenRom va d’abord le rejoindre sur scène, afin d’insuffler ses percussions au live. Une performance intense qui a emballé le public, toujours plus nombreux. Le Parisien conclut avec un son inédit, au style break très reposant, qu’il va nous avouer avoir composé à peine deux jours avant. Son passage a été millimétré, il nous a raconté une véritable histoire du début à la fin. Chapeau l’artiste ! Après avoir été une belle rencontre humaine, il nous a aussi apporté une excellente découverte musicale.

Aalson / © so.lli

Aalson prend ensuite les commandes de ce showcase. Après quelques secondes timides au début, le jeune Toulousain rentre très vite dans son live, encouragé par une fan base très présente. Toulouse est venu ici en nombre ! On avait hâte de le découvrir, car 80 à 85% des tracks de son set étaient totalement inédites, et ont été composées durant ces sept derniers mois. Et, on peut dire que le travail paye ! Son intro « Le Chant des Cordes » qui sortira début mars a mis tout le monde d’accord, et a annoncé la couleur ! C’est littéralement une claque que nous inflige Aalson à l’écoute de ce live. Son remix de « Time » était forcément très attendu et n’a pas déçu ! Le producteur prend du plaisir et le public le ressent et en redemande. Les dernières minutes montent en puissance, et l’on est ravi d’entendre « Get Away », l’une de ses premières productions. Il finit avec une track inédite (vidéo ICI) qui rend le public très réceptif. C’est un plaisir de le voir interagir avec les quelques centaines de personnes présentes, dont des potes (notamment le crew Technomotion) et des membres de sa famille… Quelle fierté ! Une performance de haut vol pour l’une de ses premières scènes. On attendait une claque de sa part, et on l’a reçue de plein fouet. C’est que le début pour lui…

Teho / © so.lli

La foule est littéralement survoltée ! Nous, on se remet à peine de nos émotions que Teho prend place sur scène. Le boss fait rugir les notes de son titre « Into The Wild » pour débuter son live. De quoi se mettre ce magnifique public dans la poche ! On peut également entendre des morceaux comme « Cliché », qu’il avait sorti il y a quelques années sur Parquet Recordings.
Teho est dans sa bulle et enchaîne ses tracks avec une très belle technique. Le public voyage avec lui, et la communion est totale lorsqu’il joue « Together ». On vous avoue avoir écouté des dizaines de fois son live pour Cercle, c’est un donc un réel plaisir pour nous d’être ici. Sa track « Asakusa » nous fait vriller (vidéo ICI). La fin du live approche, le moment pour Teho de lâcher une nouveauté, avec un vocal type religieux qui nous a envoûtés. Pour finir, c’est l’incontournable « Kabuki » qui retentit dans l’Antirouille et finit d’achever un public conquis. C’était sa soirée, son label, son showcase… Merci Teho !

Max TenRom / © so.lli

Alors que la fatigue commence à se faire ressentir, le dernier artiste (et pas des moindres !) fait son apparition sur la scène. En effet, c’est le Toulousain Max TenRom qui prend les commandes ! Son univers musical est légèrement différent des autres, ce qui n’est pas pour nous déplaire. Le producteur utilise notamment des instruments organiques par le biais de percussions, donnant du caractère, un air tribal à son set. Sa plus grosse track « Horizon » a captivé le public, qui est toujours présent malgré l’heure tardive. Avant d’entendre ses dernières notes (désolé Max !), nous repartons direction Toulouse avec le sourire jusqu’aux oreilles. Ce premier showcase a été une grande réussite. Le public montpelliérain a été exemplaire, tant l’atmosphère qui régnait était positive. De la bonne humeur du début à la fin, pour ces amoureux de musique. Les différents artistes ont donné le meilleur d’eux-mêmes, et ça s’est vraiment ressenti dans leurs performances. MERCI ! Le retour à la réalité n’a pas été évident après cette soirée remplie d’émotion…

Ouais, on a vraiment kiffé ! © so.lli

Un grand merci à Théo, Thomas et tout l’équipe de Pleiade Production de nous avoir fait une nouvelle fois confiance et de nous avoir accueillis dans de si bonnes conditions. Merci à notre ami Idem Nevi d’avoir été d’une excellente compagnie, et à So’ d’avoir été un « Sam » parfait ! Merci également à tous les artistes qui ont rendu cette soirée splendide, mais également au public montpelliérain d’avoir totalement joué le jeu et instauré cette ambiance de folie. Vivement un second showcase Labo T. !

(Reportage réalisé par Valso et So’)

Photos : so.lli

Publicités

Une réflexion sur “On y était : le premier showcase Labo T. !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s