On y était : « Illegal Tour » de Malaa au Bikini !

Samedi 16 février : une soirée pas comme les autres a eu lieu au Bikini ! Malaa pose ses valises à Toulouse pour présenter son “Illegal Tour”. Le producteur était attendu de pied ferme, et inutile de vous dire que l’événement était sold-out depuis déjà quelques temps… Retour sur notre soirée passée :

On arrive peu après l’ouverture alors que des centaines de fêtards sont déjà présents. On y croise de nombreuses connaissances, que l’on n’a pas l’habitude de voir ici. Généralement ciblée plus underground, les personnes venues profiter du Bikini ce soir sont plus branchées “EDM” (ce qu’on pourrait appeler “electro mainstream”). L’occasion pour ce beau monde de découvrir la superbe qualité sonore de cette salle. Derrière les platines, c’est le Toulousain Skank qui s’occupe d’ouvrir la soirée ! Un set mélangeant trap et rap US pour chauffer la foule déjà nombreuse. Il est suivi par le Parisien Asdek, qui propose une musicalité plus branchée bass house.

Le temps est venu de recevoir l’artiste principal de la soirée, celui pour lequel tout le monde s’est déplacé ici : Malaa ! Cagoule sur la tête (ah bon ?) et clope à la bouche… Le personnage prend ses marques très rapidement et envoie du lourd dès les premières secondes. L’atmosphère qui règne dans le Bikini est sombre et puissante : à l’image de la G-House du mystérieux producteur. Pendant 1h30, les pogos s’enchaînent et la foule est euphorique. Il faut dire que ressentir les murs du Bikini vibrer aux sons de “Diamonds” ou “Bling Bling”, ça rend pas indifférent ! Heureusement que le balcon était ouvert : ça nous a permis d’avoir un peu plus de place pour profiter du moment, et pour avoir une belle vue sur la prestation scénique de l’artiste. Pour clôturer la soirée, Badjokes s’occupe du closing. Nous devons malheureusement partir à ce moment-là. Mais l’ayant vu jouer à plusieurs reprises auparavant, nul doute que le Montpelliérain a fait le taff pour satisfaire ce beau public toulousain.

Merci à tous d’être venus retourner le Bikini, aux artistes d’avoir tout donné, et à Antoine pour l’invitation ! C’est une soirée comme celle-ci qui nous rappelle à quel point la scène électronique française est riche, et que nous avons la chance d’avoir des salles de concert de qualité à l’image du Bikini. Un excellent moment !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s