On y était : Stadiumx @ Opium Club Toulouse !


14560030_1107734865985219_15333174533254593_o

Lors de la venue de Third Party à l’Opium le 26 mars, on avait passé une soirée exceptionnelle (notre report est ici). C’est pourquoi nous tenions tant à revenir dans ce superbe club le samedi 22 octobre. En effet, les Stadiumx ont posé leurs valises à Toulouse pour une soirée pleine de promesses, à l’occasion de l’anniversaire du site Guettapen, que nous connaissons tous. Retour sur notre soirée passée :

14753410_1107734249318614_4228455153720270329_o

Comme d’habitude, nous arrivons tôt sur place. On aime profiter pleinement de la soirée, pour ne pas en louper une miette. Et même si le public arrive plus tardivement, c’est quand même, pour nous, l’occasion de rencontrer certaines personnes du milieu de l’électro. Thomas Pasko est toujours autant content de nous voir alors qu’il est déjà aux platines. Plaisir absolument partagé ! Notre pote John Spano est également déjà sur les lieux, la soirée s’annonce cool ! On fait un peu le tour, et on rencontre une petite partie de l’équipe Guettapen, qui jouera après le DJ résident. On est heureux d’échanger quelques mots avec eux, car ils sont comme une référence pour nous. Apparemment, ils connaissaient déjà Valliue, ça fait plaisir ! Toujours fidèle à lui même, Thomas Pasko a été propre du début à la fin. Tellement compétent, qu’il ne nous a jamais déçu jusqu’à présent. Il laisse donc sa place au duo de Guettapen : Dori & LINE.

14753236_1107734442651928_1189319266302006064_o

Si vous suivez un peu leur travail sur leur site web, vous devez connaître les goûts musicaux des deux français. Ils privilégient la Progressive House, au détriment de la Big Room. Et comme vous commencez également à nous connaître, vous vous doutez que cela nous va à ravir ! Le duo a enchainé les titres EDM et a réussi à rendre la foule euphorique, en passant par exemple « Spotless » de Martin Garrix. La salle se remplit au fur et à mesure, ça va être complet ! Légèrement sur le côté pour profiter pleinement du son et de la vue sur le public, une personne vient nous voir, et pas des moindres ! En effet, le fondateur du site web Clubbinghouse.com vient nous saluer et nous féliciter pour tout le travail fourni lors de cette 1ère année Valliue ! Il nous donne quelques conseils et nous apporte son soutien pour notre projet. Il nous avoue avoir parlé de nous à Thomas Pasko, afin de nous rencontrer. Des mots qui nous ont fait énormément plaisir, et qui donnent envie de travailler dur pour continuer à grandir. Les têtes d’affiche ne sont pas encore sur scène, mais notre soirée est déjà réussie avec tout cela.

14753861_1107734902651882_7472166169542158704_o

A moins d’une demi-heure de leur passage, les Stadiumx font leur apparition et s’installent au fond du VIP. On va trinquer avec eux, et leur poser quelques questions pour notre site. Alors qu’ils semblaient fatigués, ils y répondent avec plaisir, avant de prendre possession des platines. C’est parti pour 1h30 ! Comme tout les sets progressifs, ça tape au début ! Le public, qui remplit la salle, dégage une énergie incroyable. On assiste à un réel échange entre la foule et les artistes. On peut d’ailleurs vous assurer que les deux hongrois sont bel et bien en pleine forme, vu la manière dont ils profitent sur la scène. A environ la moitié du set, ils basculent petit à petit vers de la Progressive-House… Yes ! Les tracks de Protocol Recordings s’enchaînent, ce qui nous satisfait grandement, vu que nous sommes admiratifs du label de Nicky Romero. Les productions de Stadiumx mettent une belle ambiance, à l’image de « Howl At The Moon », « Harmony » et « Ghost ». Ils nous partagent également les cartons de l’année 2016 de Nicky Romero, à savoir « The Moment (Novell) » et « Ready 2 Rumble ». Magnifique. Pour conclure leur performance de la meilleure des manières, ils choisissent de finir sur la superbe track « Sun Is Shining » d’Axwell /\ Ingrosso. Les 90mn consacrées à leur set sont passées à une vitesse impressionnante, et sont donc déjà écoulées. C’était le top, merci les Stadiumx ! Ils restent prendre quelques photos avec leurs fans, avant de quitter définitivement les lieux. Bientôt 6h du matin, nous partons à notre tour.

14615761_1107734929318546_6184778744059996842_o

Un grand merci à Amine pour cette nouvelle belle soirée, à toute l’équipe de l’Opium, et à Thomas Pasko pour avoir encore fait le taff. Un grand merci également aux journalistes de Clubbinghouse et Guettapen, pour leurs conseils, leur gentillesse, et pour leur travail exemplaire. Merci aux Stadiumx pour leur énorme set proposé, ainsi que pour leur accessibilité ! Enfin, big up au public qui a répondu une fois de plus présent ! D’ailleurs, on nous a soufflé quelques noms pour la programmation 2017. On pense que vous n’êtes pas prêts, parce que c’est du lourd…

Crédit photo : S. Camelot – Guettapen

(Actuellement star des médias après avoir joué à la torche humaine avec ta vapoteuse, on te souhaite un bon rétablissement Amine !)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s