On y était : Knockout ! w/ Vandal!sm & Hard Effectz

© Anthony Padawan

Karnage nous a habitué aux salles de concert comme Le Bikini ou Le Followme. Cependant, ce vendredi 29 novembre dernier ils invitaient au Rex de Toulouse deux grosses pointures de la scène uptempo actuelle : Vandal!sm et Hard Effectz !

Nous sommes arrivés en début du set de Frakture et un constat est à faire : le Rex est déjà à moitié plein ; les fêtards déjà bouillants ! Ce jeune DJ faisant partie des Karnage Soldiers a proposé un set s’orientant progressivement vers l’Uptempo. En partant d’Angerfist jusqu’à Deterrent Man avec « The B.A.M.B.A » ou le « Mashup #2 » de The Dark Horror, Frakture a su chauffer le public toulousain avant l’arrivée de Hard Effectz.

© Anthony Padawan

Minuit frappante, Hard Effectz s’installe aux commandes de la soirée pour un set qui s’annonce des plus violents. Une grande variété nous est proposée : « Fake Drop » d’Andy The Core & The Sickest Squad, « Phase 1 » de Scarphase ou « Turn Up The Bass » de The Dark Horror, il y en a pour tous les goûts ! Les BPMs augmentent progressivement, le tout sur un jeu de lumière appréciable, nous plongeant dans l’obscurité presque totale. Il nous lâche même un combo 100% français avec « Girl Like That » (The Dark Horror) suivi de « Master This ! » (De Soulblast, dont vous retrouverez notre article ICI). Hard Effectz semble aimer la France et il nous le fait comprendre ! La foule lui rend bien et on appréciera un remix de « Thunderstruck » initialement d’AC/DC en guise de finish Terror !

© Anthony Padawan

Vandal!sm prend le contrôle des platines tandis que Hard Effectz restera une dizaine de minutes aux côtés du jeune Hollandais afin de filmer et maintenir l’ambiance générale. Il ne pouvait pas mieux faire que de jouer « Passion 5.0 » de son nouvel album (notre article ICI) comme introduction, et c’est chose faite ! Uptempo ou Frenchcore, Vandal!sm nous régale, que ça soit avec « Bonfire » de Trespassed ou « Naarayanaa »  de Billx. Son set entier est un récital et la foule le ressent aussi : le Rex s’enflamme !

© Anthony Padawan

C’est déjà l’heure du dernier set de la soirée, Vandal!sm et Hard Effectz vont donc s’affronter dans un versus « surprise » dévoilé le jour J, en même temps que la timetable. Après un début Frenchcore, Hard Effectz passe « Phase 2 » de Scarphase, qui donne suite à la première version jouée dans son set solo. Les 2 DJs nous offrent une déferlante de BPMs : Cryogenic, Scarphase, et un finish sur la mythique « Reaching For The Sky » de Noisekick !

Un grand merci à Karnage qui, encore une fois, a su inviter des artistes de renommée internationale pour le plus grand bien du public toulousain. Ils prouvent encore une fois leurs compétences en termes d’organisation, de jeu de lumière ou de qualité sonore, peu importe où l’événement a lieu ! Pour la suite, Karnage invite Marc Acardipane & Tripped le 13 décembre prochain pour une soirée haute en couleur avec une légende de la scène Hardcore. On les retrouvera en 2020 avec Raven ou la Koalition Hardcore Edition qui se promet d’être excellente ! Vous pourrez même souhaiter un joyeux Noël à Karnage lors de la Karnage Christmas le 28 décembre prochain !