Haywyre – Panorama: Discover EP

© Facebook de Haywyre

On vous l’avait annoncé précédemment, les sorties de Tell Me et Storyteller annonçaient l’arrivée d’un nouvel opus dans la discographie du très talentueux Haywyre. Et c’est le 30 novembre que nous avons pu mettre la main sur Panorama: Discover. Un EP composé de 6 titres dont une intro et une outro. Après une absence de presque trois ans cela peut paraître assez faible en termes de contenu, et ça l’est. La question qui se pose désormais est, est-ce que la qualité peut faire oublier la quantité?

L’EP commence par Stepping Stones qui est une intro assez incroyable. Planante et envoûtante, elle met directement dans l’ambiance, avec cette désormais habituelle voix robotique pour nous accompagner. La fin de l’intro correspond directement au début de Tell Me qui sera suivie de Storyteller. Notre avis (lire ici et ici) sur les deux sons n’a pas changé et ils s’intègrent parfaitement aux 4 titres qui les entourent. Puis c’est autour de la track la plus décevante de l’EP, Square One, de faire son apparition. Alors oui le son est très bien produit mais le tout sonne assez fade et n’est pas assez novateur. Peut être que l’absence de vocal joue dans cette impression. Et comme nous n’avons que 4 nouveaux morceaux à savourer, le moindre faux pas en dehors de l’excellence devient décevant. Pas le temps de rester sur notre faim, la musique suivante, Context PT1, est une petite merveille de douceur. Ce son semble être la quintessence de ce que ce Haywyre version 2018 peut nous proposer. Des morceaux planants et beaucoup plus posés que ce qu’il avait sorti jusqu’ici. Et avant de nous quitter il nous laisse savourer 3 minutes de solo de piano sur Blind Faith. Son talent derrière un clavier reste toujours aussi impressionnant même après l’avoir suivi depuis de nombreuses années.

La réponse à la question initiale ne sera pas un oui ou un non définitif. Elle dépendra de quand nous pourrons de nouveau nous délecter des productions si unique de Haywyre. On sent sur cet EP une vrai sincérité dans les sons produits, qui changent radicalement de ses précédentes productions. Le tout est plus poétique et moins agressif. L’ancien Haywyre est mort, vive le nouveau Haywyre…en espérant qu’il nous revienne avant 2021!

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s