On y était : Tha Trickaz au Bikini !


thatrickaz

Hier soir, Tha Trickaz était de retour à Toulouse ! En effet, Pho (également membre de Dirtyphonics) et DJ iRaize (membre de Tha New Team) ont été invités à jouer au Bikini à Ramonville (au Sud-Est de Toulouse). Ne voulant pas louper cet évènement, nous avons bénéficié d’invitations afin de pouvoir réaliser ce reportage.

Comme de nombreuses soirées électroniques qui ont lieu au Bikini, celle-ci est organisée par Regarts Asso. Cette organisation est à l’origine de nombreuses grosses soirées Toulousaines, comme les soirées CODE ou encore les soirées « Electro Alternativ ». Tout ceci au Bikini, l’une des meilleures salles européennes en terme de sonorisation.

Alors que la soirée ouvre ses portes à 1h du matin (oui, c’est tard !), nous arrivons assez tôt, environ deux heures avant afin de pouvoir rencontrer des gens et écouter du son, tout ceci une bière à la main bien évidemment. C’est à ce moment là que nous apprenons que Tha Trickaz (et surtout leur manager) sont d’accord pour répondre à nos questions ! Nous allons interviewer les têtes d’affiche de la soirée, l’excitation est à son maximum. Reste à savoir si la rencontre se fera avant ou après leur passage sur scène.

12885819_1080904085324600_2133115265891401147_o

La soirée débute, c’est le toulousain AK:Hash qui ouvre le bal ! La foule est déjà là, puisque dès 1h30, la salle est quasi-pleine. Le jeune DJ chauffe bien le public en proposant une performance de qualité, alternant Future Beat, Jungle et Drum’n Bass. Les minutes défilent, et nous avons le feu vert pour rejoindre les loges ! Alors qu’il reste environ 20 minutes avant leur entrée sur scène, Tha Trickaz décident d’effectuer l’interview avant de prendre les platines. Très abordables, tout se déroule bien, même si il a fallu accélerer sur la fin car c’était le moment de jouer pour eux. Alors qu’ils étaient à visages découverts (et oui, on les a vu sans leurs masques !), nous n’avons peu eu le droit de capturer des images, juste d’éffectuer l’interview audio. Nous les avons rencontrés, interviewés et on a des souvenirs dans la tête, c’est le principal.

On revient alors dans la salle, où le duo Tha Trickaz (masqué cette fois !) est aux platines. La foule est euphorique, et les artistes envoient la sauce dès le début. Pendant 1h15, ils ont maintenu un rythme élevé, faisant le show sur leurs pads comme habituellement. On a pu écouter leurs grands classiques, comme Mégaphone, où leurs remix de Chinese Man (Miss Chang et I’ve Got That Tune) et Dope D.O.D. (What Happened). Le public s’est reconnu, et les artistes ont été à la hauteur de toutes les attentes. C’est donc au tour du dernier DJ de la soirée : Tomy Tong, du collectif Karsoundsystem. De la drum’n bass pour clôturer la soirée. Nous décidons finalement de partir aux alentours de 4h. Mal aux jambes, mal au dos… Ca veut dire que la soirée a été réussie et qu’on s’est éclaté !

On remercie Regarts Asso pour nous avoir fait confiance, et plus particulièrement Romain. Big up aux artistes qui ont envoyé du lourd tout au long de la soirée, au public déchaîné ainsi qu’à Tha Trickaz (et leur agent !) pour leur accessibilité. 

Crédit photo : Ben (pour la première), Regarts Asso (pour la seconde)

Publicités

Une réflexion sur “On y était : Tha Trickaz au Bikini !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s