On y était : Third Party et Pete K à l’Opium Toulouse ! (24/03/18)

Pour la troisième année consécutive, le duo Third Party pose ses valises à l’Opium Club pour le plus grand plaisir des Toulousains ! Vous connaissez l’estime que nous avons pour les deux Britanniques… Il était donc inconcevable pour nous de rater cet événement ! Accompagnés de leur protégé Pete K, la soirée s’annonçait magique :

Comme d’habitude, on arrive tôt. Thomas Pasko nous accueille à bras ouverts, c’est le kiff de nous sentir comme chez nous à chaque fois. Le résident du club prend les platines et ouvre une soirée mémorable. Avec un set bien garni d’exclus, tonton Pasko fait une nouvelle fois un taff monstrueux. Les artistes peuvent donc s’exercer dans des conditions optimales, tant l’excitation du public est à son comble. Petit bond dans le temps à 2h du mat’ car nous passons à l’heure d’été. Il est donc « déjà » 3h,  l’heure d’une petite bière (ok, on aurait dit pareil pour n’importe quelle heure…) !

Il est 3h30, Pete K prend le relais ! Le Portugais, que nous apprécions particulièrement dans la rédaction, propose un set progressif d’une heure. Quel kiff ! On vous avoue lâcher un grand sourire lorsqu’on entend des sonorités d’Anjunabeats ! C’est malheureusement trop rare de pouvoir entendre des tracks du label d‘Above & Beyond en France. Pete K nous aura fait ce plaisir en passant « Mirage » de Grum. Le set monte en rythme à l’image du remix de « Right Here, Right Now » de CamelPhat. Pour finir en beauté, il passe son excellent remix de « The Way », avant de terminer avec sa très récente production « Insomnia ». C’est ce qui s’appelle une belle conclusion… On l’attendait de pied ferme, et on peut vous dire qu’on n’a pas été déçu. Pete K, qui plaît forcément à des fans d’Eric Prydz comme nous, promet un avenir qualitatif à la musique électronique. On lui souhaite une très belle carrière !

4h30, c’est au tour des têtes d’affiche… THIRD PARTY ! Devant une salle euphorique, on sent une véritable communion entre le public et les artistes. Une proximité que seuls les clubs peuvent proposer ! Dès les premières minutes du set, ils balancent « Like This », leur collaboration avec Pete K. Le jeune producteur monte de nouveau dans la cabine afin de profiter de ce moment. En suivant, les nombreuses tracks des Third Party s’enchaînent : « Nation », « Veins », « Live Forever »… Leur discographie est vraiment développée ! John Spano se tape une barre en montrant une photo de cassoulet lorsque « Without You » résonne dans l’Opium. Si vous ne comprenez pas la vanne, réécoutez attentivement ! Tout le monde est joyeux, tout le monde kiffe. Encore une fois, l’Opium a fait l’unanimité et a montré que le clubbing français n’est pas mort. MERCI !

A noter que la soirée s’est déroulée le 24 mars, soit le deuxième jour de l’Ultra Music Festival. Le dimanche prévoyait une grosse surprise pour le final du géant festival américain. Tout le monde pensait au retour de la Swedish House Mafia (et on avait raison !). La présence de la SHM se sent dans un coin de toutes les têtes présentes, et le set des Third Party en est la preuve. En effet, on a pu entendre la splendide « In My Mind », un indescriptible mashup « Have No Fear x Save The World » et un final qui nous a tous donné les frissons… « Reload » !

Un grand merci à Amine de nous avoir fait une énième fois confiance, ainsi qu’à toute l’équipe de l’Opium Club pour son professionnalisme. Merci à Thomas Pasko pour ses warm-up dignes des plus grands, et pour sa joie de vivre qui nous donne la patate. C’était un plaisir de retrouver toute cette belle famille ! Merci également à Third Party et Pete K qui ont fait de cette soirée un moment incroyable. On se retrouve très vite à l’Opium !

Photo : Yannick Marrot

Report’ réalisé par Valso, avec l’aide d’Oce-B (<3)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s