On y était : Karnage invite Heresy !


heresyinnominate

On ne va pas vous mentir : cette soirée, on l’attendait impatiemment… Nos partenaires Karnage Records frappaient une nouvelle fois un grand coup dans la ville rose ! En effet, ils ont choisi d’inviter Heresy, le label d’Igneon System, ce samedi 14 janvier 2017. De quoi clôturer en beauté l’Inox Club, pour sa dernière … (Nous reviendrons sur le sujet plus tard). Comme d’hab, on arrive tôt sur les lieux ! Retour sur notre soirée passée :

The Clamps
The Clamps

Il n’est même pas minuit et, comme de nombreuses personnes qui prennent l’apéro sur le parking, nous sommes déjà sur place ! On salue nos amis sur le parking, boit quelques bières ensemble et on entre dans l’Inox (il fait très, très froid dehors) ! A noter que, pour cette soirée, Karnage a décidé de mettre en place une scène secondaire entièrement dédiée aux DJs Contest, belle initiative ! Cependant, on reste sur la scène principale pour voir notre pote jouer : The Clamps. Alors qu’il figure à la fois sur Karnage et sur Heresy, c’est la soirée idéale pour le talentueux toulousain. Le public est déjà bien présent pour le soutenir ! Il l’a rendu en maitrîsant parfaitement son set du début à la fin.

Deathmachine & Dither
Deathmachine & Dither

Place maintenant à un b2b ! Dither et Deathmachine prennent les platines pour s’exprimer pendant 1h30. L’Inox se remplit encore et encore, il fait bien plus chaud qu’à l’extérieur et musicalement, ça défonce ! Les têtes d’affiche arrivent… Mesdames et Messieurs… INNOMINATE ! Au tour du duo belgo-polonais ! Au passage, Igneon System se souvient de nous et en profite pour nous présenter à son acolyte I-Gor. La soirée est à son apogée ! La boite est pleine, le public est euphorique, Innominate à 200% et le son bien réglé ! On passe tellement un bon moment que l’on s’est fait un petit plaisir : rester le set entier derrière les platines avec les artistes. Nous avons pris plein de photos et vidéos pour vous montrer le sacré bordel que c’était. D’ailleurs, beaucoup d’entre vous nous ont tendu leurs portables pour que l’on immortalise cette soirée de ouf pour vous. Chaleur, puissance, violence… Les Innominate ont défoncé la ville rose ! Leur heure de passage est passée extrêmement vite. Petite mention spéciale pour « Straight Outta Kielce« , la track d’I-Gor qui a retourné l’Inox. On prend une photo souvenir avec eux à la fin de leur set (dédicace à Charles !) pour garder un souvenir de ce moment.

Oui, c'est bien nous !
Oui, c’est bien nous !

On a besoin de se poser un peu, alors que c’est au tour de Dolphin de jouer. On décide d’aller boire un verre en backstage. On croise The Clamps, avec qui on discute de loooongues minutes (comme toujours, vu comme il est bavard !). Blague à part, c’est vraiment le top de voir un artiste aussi humble et simple que lui. Nous avions entendu de très nombreuses éloges sur lui de la part d’autres artistes tout au long de l’année 2016, nous comprenons maintenant pourquoi. Un vrai plaisir d’échanger et de débattre avec cet amoureux de la musique électronique. Vraiment, aussi intéressant autour d’une bière que talentueux dans son studio !

heresyigneonxaturate
Igneon System & Xaturate

On redescend, tandis que le set de Igneon System et Xaturate approche de la fin (et oui, on vous a dit que l’on a beaucoup parlé) ! On a pas beaucoup vu ce b2b, mais assez pour prendre de la terror dans la figure, et ça c’est cool ! La seconde tête d’affiche prend place à 1h30 de la fin pour clôturer cette magnifique soirée : The DJ Producer. Toujours fidèle à lui même, le britannique s’éclate derrière les platines et nous laisse admirer sa grande technique ! Il ne fait pas les choses à moitié, et montre qui est le patron. Malgré l’heure tardive, la salle ne se vide pas, pour profiter jusqu’au bout de cet évènement. 7h du mat’ approche, il est temps d’y aller… Nos derniers moments à l’Inox Club…

heresyproducer
The DJ Producer

Un grand merci à Céline, Etienne et toute l’équipe de Karnage de nous avoir fait une fois de plus confiance, ainsi que d’avoir organisé une dernière soirée de fou à l’Inox. Merci également aux artistes d’avoir été au top niveau, ainsi qu’au public qui s’est de nouveau déplacé en nombre. Vous le savez déjà, l’Inox Club ferme ses portes. C’était donc la dernière… Nous avons tous passé de formidables soirées tous ensemble dans ce club, qui se trouve désormais derrière nous. Valliue est né à l’Inox, mais devra grandir sans à partir de maintenant. Merci à tous pour les soirées de folie que nous avons passées là-bas. Mais rassurez-vous, ce n’est pas la fin de nos soirées underground à Toulouse ! On se donne rendez-vous dès vendredi au Bikini pour la Fury #2 organisée par… Karnage ! A vendredi !

Crédit photo : Miss JenA

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s