Dimension – Ultraviolent

© Facebook de Dimension

La sortie du premier Album de Dimension n’a jamais été aussi proche. En effet Organ sera dévoilé dans une semaine, et avec lui, une énorme attente prendra fin. Cependant le londonien surprend tout le monde en levant le voile sur un titre qui ne fera pas parti de l’opus à venir. « Ultraviolent » est donc disponible aujourd’hui en free download.

Et c’est un morceau, qui comme son nom l’indique, fait ressortir le côté sombre du producteur anglais, à l’instar de Whip Slap II. « Ultraviolent » avait été présenté lors de précédents mix dans un mashup parfait avec « Don’t Sleep« . La version définitive ajoute encore plus de violence, grâce à de longues notes de synthé en guise d’intro, parfaitement accompagnées de choeurs assez discrets. Et au moment du drop c’est la révélation. Qu’est ce que ce Dimension la nous avait manqué. Ses dernières productions sont qualitatives à souhait, cependant une track bien grasse sans vocal c’est quand même autre chose. « Ultraviolent » est taillé pour un double drop dévastateur en live, qu’on à d’ailleurs hâte de découvrir.

Ce morceau nous rammène à une D’N’B qu’on a peur de ne pas retrouver sur l’album de Dimension. En effet les extraits déjà dévoilés n’ont rien des véritables bangers (« Hatred » mis à part) qui ont fait la renommée du londonien. Esperons avoir tort et que, si « Ultraviolent » n’a pas été conservé sur l’album, c’est tout simplement que le 5 mars nous poserons nos oreilles sur ce qui pourra, d’ores et déjà, être considéré comme l’album de l’année.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s