NGHTMRE & Pell -Magic Hour EP

 

Après son passage il y a deux semaines dans la capitale française, NGHTMRE revient sur le label de Diplo, Mad Decent. Il dévoile cette fois un EP, Magic Hour, en collaboration avec Pell, et disponible depuis le 15 juin.

NGHTMRE n’est plus à présenter ! Valeur sûre des plus grands festivals et soirées du monde, le producteur est aussi reconnu pour le trio qu’il forme avec les Slanders, Gud Vibrations, et qui ne cesse de faire grand bruit. Pell, quant à lui, est un jeune rappeur originaire de la Nouvelle-Orléans, région qu’il a dû quitter après le passage de l’ouragan Katrina en 2006. Il a à son actif deux projets solo et une quinzaine de singles notamment un avec G-Eazy.

C’est donc une association assez surprenante, nous devons bien l’avouer, surtout lorsqu’on connaît la capacité de NGTHMRE à produire d’énormes banger. Ce Magic Hour EP est une prise de risque pour l’Américain. Mais nous sommes forcés de constater que ce pari se révèle gagnant dès la première écoute. La capacité d’adaptation de NGHTMRE et l’étendue de sa palette d’expression permettent d’aboutir à une alchimie opérant parfaitement entre ses prods et le flow entraînant et communicatif de Pell. Que ce soit vis-à-vis de « Swiss« , le premier titre très chill du projet et son refrain restant en tête, ou de « Lights Low » avec son ambiance un peu plus feutrée et pesante, nous sommes conquis ! Le fait que NGHTMRE décide volontairement de se plonger dans l’univers de l’artiste avec lequel il collabore renforce vraiment le sentiment d’authenticité qui se dégage de ces deux morceaux. Il aurait été intéressant cependant de voir si Pell était lui aussi capable de se plonger dans l’univers de NGHTMRE, mais cette fois en mode destructeur de mainstage. Qui sait, peut-être que dans le futur les deux artistes collaboreront de nouveaux et cette fois pour un résultat plus conforme aux standards habituels du DJ/producteur originaire du Connecticut.

Nous vous encourageons donc vivement à aller écouter ce projet commun qui montre encore une fois la porosité de plus en plus existante entre la musique électronique et le Rap. Et contrairement à certaines collaborations sans intérêts autre qu’un gain mutuel de visibilité entre un Dj et un rappeur, ce Magic Hour EP est un modèle d’alchimie réussie entre ces deux mondes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s