On y était : Fury!

L’année 2022 s’est clôturée en beauté au Bikini, avec un plateau d’artiste de qualité ! Karnage Records a encore une fois fais du beau travail !

The Prophet réalisait très sûrement une de ses dernières prestations en France et a emballé plus d’un fêtard ! Il montre toute son expérience et son talent avec des kicks hyper puissants et variés. Le Hollandais joue notamment « Never Fake » , « Kikkdrum » remixé par Funkyziet ainsi que la très fameuse « Stampuh !!!  » que la foule reprend en cœur. Le moment phare de son set n’est autre que lorsqu’il prends le micro quand les lumières sont éteintes et demande aux fêtards d’allumer les flash sur « Listen To Your Hardcore » . On ressent les touches Early et Gabber dont il a évidemment le secret. Dix minutes avant la fin du set, il accélère très logiquement les BPMs afin d’introduire D-Fence. Il finira sur « Get Dumb » enchaîné de « Wake Up! » édité en Uptempo et fini très logiquement sur son dernier banger en date : « Wanna Play » édité en Uptempo.

© Fabien Dekens

Le géant D-Fence s’installe sur scène et bombarde un remix « Gangzterism » pendant que son logo est projeté sur un énorme visuel derrière lui. Son set est un véritable récital d’actualité avec notamment « Fuego » , « What Happened » , « Mother Fucking Loud » ou encore sa fameuse « Virgin » avec le déchaîné GPF. Il finira son set sur une violente Terror, prouvant alors qu’il n’est pas venu à Toulouse pour rigoler !

© Fabien Dekens

Deadly Guns commence directement son set avec sa nouvelle track « Deadly Fist » avec Angerfist, un pur mélange de mélodies prenantes et de puissance ! Le Hollandais fait un clin d’œil a sa fanbase avec sa track « The Chosen One III » et exhibe ses inspirations Hard Rock avec « Smell Like Teens Spirits » avec N-Vitral. La nostalgie est au rendez-vous avec « Get Dissed » , tout en restant actuel avec « Alcoholics Party » avec Dimitri K ou « Break Your Face » !

© Fabien Dekens

Le Toulousain STV, après avoir pris le micro et chauffé la foule, commence son délire avec un remix « Cotton Eye Joe » et emballe directement toute la salle. Ses puissants kicks retentissent partout dans le Bikini et le DJ nous offre en exclusivité sa future track avec les vocaux scandant « Partyraiser Raise The Party! » . Il s’agit très certainement ici d’un hommage au papa de l’Uptempo qui l’a pris a ses côtés, en versus, en novembre et renouvelle l’expérience dès janvier ! La foule est hyper réactive aux sonorités originales du jeune Karnage Soldier. Il jouera également « This Is Only The Beginning » avec Partyraiser, track qui a part ailleurs terminée 33eme du classement Masters Of Hardcore 2022 des sons les plus jouées !

Encore un grand à Karnage Records pour cette année 2022 de dingue ! La suite arrivé à grands pas avec notamment la Empire, avec The Dope Doctor, ou le très légendaire et rare sur scène Gunz For Hire !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s