On y était : la Fury!

© Fabien Dekens

Avant dernière soirée de la saison, Karnage a mis les petits plats dans les grands pour le plaisir de chacun ! Retour sur cet événement percutant !

Le warm-up était encore une fois assuré par le Karnage Soldier Hackash. Habitués à ses prestations, nous avons à nouveau été surpris par la puissance et la qualité de son set. Le Toulousain a évidemment rendu hommage à Delete en jouant la track « Payback » . Nous savons à quel point Hackash appréciait Delete, ce qui justifie très clairement ce clin d’œil.

© Fabien Dekens

Tandis que le Bikini se remplit à vue d’œil, Act Of Rage prend le relais aux platines. Son énergie légendaire a sans aucun doute conquis les fêtards. Il n’a d’ailleurs pas hésité à festoyer avec la foule. Productions phares à volonté, son set n’était que pure folie, notamment avec sa récente track « Next Level » .

Remplaçant de dernière minute de Sickmode, ayant rencontré des problèmes de déplacement, Bloodlust était présent au Bikini. Le Hollandais a passé des tracks originales, comme un remix de « You Never See Me Again » ou encore « Switchblades » de Rebelion et Warface ! Après discussion avec certains fêtards, nous nous rendons compte que ces derniers viennent de partout en France pour savourer ce line-up de qualité. Le fait est que peu de soirées Hard ont eu lieu en France, et certains artistes ont d’ailleurs fait le trajet jusqu’à l’Intents Festival aux Pays-Bas.

© Fabien Dekens

C’est le cas de Rooler, arrivé quelques minutes avant son set. Il n’a pas pour autant oublié de faire plaisir à son public en jouant un set plus qu’énervé ! Entre « Discotek » , « Remember The Name » ou « Cold As Ice » , les BPMs n’ont fait qu’augmenter crescendo pour introduire parfaitement Dimitri K.

© Fabien Dekens

Tout cela nous mène (déjà) au dernier set de la soirée. L’étoile montante (d’ores et déjà bien installée) Dimitri K a réalisé une de ses premières prestations en France après son passage à l’Xses en mars dernier. Les sonorités Uptempo ont littéralement submergé la foule qui est restée présente jusqu’à la fin. Le Hollandais a notamment passé « Ganja Man » de Soulblast (dont vous pouvez retrouver l’interview ICI), « Stop De Boot » ou encore sa track phare « It’s Me Surprise« .

Le Bikini était encore une fois bondé pour cette Fury!. Merci à Karnage de nous avoir invités, eux qui ont fait saison pleine malgré les différentes péripéties liées au COVID-19. Mais il n’est pas encore temps de dresser le bilan, puisque le Closing arrive à grands pas… Ce vendredi pour être exact ! Un line-up haut en qualité, complété par leur Karnage Soldier : la recette parfaite pour une soirée mémorable, rendez-vous vendredi !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s