Retour sur l’EP « Continuum » de Funky Fool [Found Frequencies]

© Funky Fool

Intitulé « Continuum », le premier EP de Funky Fool a déjà fait grand bruit autour de lui. Grâce à une certaine qualité et une diversité musicale, l’opus est déjà joué par de nombreuses radios et soutenus par quelques pointures du milieu.

On commence en force avec le hit « Sad Summer » qui par une étrange coïncidence porte bien son nom pour cette année 2021. Musicalement, on retrouve le groove du producteur, sa touche mélodique plus que catchy et sa House accrocheuse. Le track est certainement le plus « accessible » de l’EP mais s’avère être un belle porte d’entrée dans l’univers de Funky Fool.

Second morceau et l’ambiance se calme déjà pour un moment émotionnellement puissant. Avec « Holdin’ On », l’artiste s’est entouré d’Amy Morey pour un vocal doux et transporteur. C’est surtout dans le drop que la magie opère grâce à une combinaison astucieuse entre le talent de la vocaliste et les sonorités « profondes » de l’instrumental.

Le groove revient ensuite avec Best Mistake qui distille une summer vibe à la fois entraînante et nostalgique. Autant le riff de guitare accroche l’auditeur, autant la voix angélique et mélancholique l’amplit de rêves et d’espoirs. Le titre est certainement l’un des plus puissants de l’EP grâce à ce mélange délicat d’émotions.

Ayant été les titres annonciateurs du projet, « Break My Heart«  et « Calling For You«  sont à redécouvrir au sein de l’histoire de « Continuum » et ils prennent directement une toute autre saveur.

« Make Me Forget » vient refermer cet EP et nous fait une découvrir une autre facette de Funky Fool. Le groove se dissipe et laisse place à des synthés dark pour un track aux influences Melodic Techno sous fond de Deep House. Est-ce un titre annonciateur des prochaines releases de l’artiste ? L’avenir nous le dira mais il nous prouve que son inspiration est loin d’être tarie.

Funky Fool, c’est l’artiste que Valliue vous faisait découvrir en 2018 grâce à son remix de « Jumpin’ Jumpin’ » des Destiny’s Child. A l’époque presque inconnu, il nous avait déjà étonné par son groove et sa créativité. Trois années de travail acharné et quelques releases plus tard, son premier EP voit le jour sur le label de Lost Frequencies et débute son ascension vers les sommets (en tout cas, on lui souhaite).

On terminera cet article par un gros Big Up à Nicolas et Charles que nous avons rencontré la première fois au No Man’s World Festival 2018 et qui nous ont permis de nous faire de nombreux contacts en Belgique. Les gars, merci et au plaisir !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s