On y était : Nemesis #4 par Dreadful League !


NEMESIS 4-63

Nous sommes le 2 avril, en route vers l’Inox Club pour passer une belle soirée Minimal Progressive et Techno. En effet, nos partenaires Dreadful League proposent une belle line-up pour la 4ème édition de la Nemesis. 2 scènes, et pas moins de 12 artistes : Devochka, AnGy KoRe, Mr. Suit, Cosmic Boys, et tant d’autres… La soirée s’annonce belle. Pour éviter de se répéter, vous pouvez retrouver la présentation de Dreadful League directement dans le reportage de la Nemesis #3 et celle de l’Inox Club dans le reportage de la Fury #1 !

Nous arrivons à 22h30, soit peu avant le début de la soirée. De nombreux invités sont déjà là, ainsi que quelques artistes. On peut d’ailleurs y retrouver un Mr. Suit (ou Casual, car l’artiste joue deux fois ce soir, avec deux projets musicaux différents) extrémement concentré : à lécart, seul sur son canapé et muni de son mac et de son casque, l’Israëlien semble faire ses derniers réglages, quelques heures avant son set. 23h, The Dream Maker’z donne le coup d’envoi de scène secondaire, devant peu de personnes… Mais pas mal de DJs, à l’image de Mr.Suit, Groove Inspektorz et Audioflow. Le sourire aux lèvres, le duo semble prendre pas mal de plaisir derrière les platines, et sont ravis de découvrir que nous les filmons depuis la scène (d’ailleurs, la vidéo est ICI). Pendant ce temps, un autre duo ouvre le bal sur la scène principale : Mateus & No Art.

NEMESIS 4-60

Retour en backstage, où nous prenons le temps de discuter avec les artistes. Autour d’une table et d’un verre, on échange quelques mots avec Suprah et Greenwolve. C’est toujours plaisant d’en savoir plus sur leurs points de vue sur le travail de certains producteurs de Minimal Progressive.  Nous nous dirigeons ensuite vers Jibou des Groove Inspektorz que nous connaissons bien car c’est l’un des premiers artistes à nous avoir aidé au début de notre projet Valliue. On en profite pour le remercier de nouveau ! Toujours aussi sympathique, la discussion dure plusieurs minutes et plusieurs sujets sont abordés : nos passés respectifs, notre passion commune pour le football, ainsi que le travail plus que respectable de The Clamps. Lors des nombreuses soirées que nous avons passées avec les artistes, c’est plutôt impressionnant le nombre d’éloges qu’a pu recevoir le producteur toulousain de Hardcore et Drum’n Bass. Nous pensons donc à en parler plus sérieusement sur notre site… Bref !

NEMESIS 4-173

Retour dans la salle principale, car c’est Greenwolve qui joue maintenant ! Le Montpellierain chauffe la salle qui se remplit au fur et à mesure. Il laissera ensuite sa place à son pote Stéréo Monkey. Le jeune Auvergnat envoie du lourd avec sa Minimal Progressive puissante ! Place maintenant à Casual, le plus récent des deux projets (avec Mr. Suit) de l’Israëlien. Alors que nous avions parlé d’une personne réservée en backstage, on peut voir le contraire sur scène ! Complètement déchainé, il prend son pied et retourne l’Inox avec son set. On sera même « ‘contraint » (on rigole, on l’a fait avec plaisir) de rester avec lui sur scène pendant plus de 20 minutes pour le filmer avec sa GoPro. Si tu nous lis, on espère que la vidéo te plaise !

NEMESIS 4-157

Habillée d’une robe noire et d’un grand chapeau assorti, Devochka nous rejoint sur scène pour installer son matériel… Quelques minutes, et c’est à elle ! Après avoir passé Aladin en début de set, la Brésilienne a joué 1h30 avec un rythme élevé, pour le plus grand bonheur de la foule qui a répondu présente. Pendant ce temps la, sur la scène secondaire, la lourde techno des Cosmic Boys retourne les cerveaux. Leur successeur italien AnGy KoRe a tout autant envoyé. On passe quelques minutes en backstage pour interviewer Stereo Monkey, tout ceci sera à retrouver prochainement sur Valliue. Quelques mots sont également échangés avec Devochka, très gentille !

NEMESIS 4-148

On revient une dernière fois dans la salle de l’Inox pour y retrouver notre duo préféré de Trance : Groove Inspektorz ! Alors que la soirée était plus basé sur la techno et la Minimal Progressive, la Prog Trance des Toulousains n’a pas déplu, bien au contraire. Il faut aussi dire que l’énergie qu’ils dégagent sur scène est également plaisant. Ils ont donc, comme d’habitude, laissé une excellente image. Au tour du dernier artiste de s’élancer, le deuxième (et plus vieux) projet de l’Israëlien… Mr. Suit ! Le public est toujours là malgré l’heure tardive, et en veut encore et encore. De notre côté, la fatigue se ressent et nous partons, après avoir passé une nouvelle soirée au top.

On remercie Dreadful League pour cette soirée, et plus particulièrement Gaël ! Merci beaucoup également à Stéréo Monkey pour l’interview, ainsi qu’aux autres artistes et au public présent. Pour tous les fans de techno, on se donne rendez-vous pour la 14ème édition de l’Inox Festival, le samedi 14 mai !

Crédit photo : Christelle D. Photographe

Suivez-nous sur YouTube :

Publicités

3 réflexions sur “On y était : Nemesis #4 par Dreadful League !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s